Suez Environnement améliore ses performances au 3e trimestre

le
0
SUEZ ENVIRONNEMENT MAINTIENT SES OBJECTIFS POUR 2012
SUEZ ENVIRONNEMENT MAINTIENT SES OBJECTIFS POUR 2012

PARIS (Reuters) - Suez Environnement a annoncé jeudi une amélioration de ses performances au troisième trimestre par rapport au premier semestre et a maintenu ses objectifs pour 2012, le groupe misant notamment sur ses mesures d'économies pour faire face à une situation difficile en Europe.

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets a par ailleurs récemment réfléchi puis renoncé à un rapprochement avec son concurrent Veolia Environnement, un projet révélé par la presse qu'il n'a pas évoqué jeudi en début de journée.

Suez Environnement, confronté en particulier à un contexte industriel dégradé qui affecte les volumes de déchets traités par ses usines en Europe, a enregistré au cours des neuf premiers mois de 2012 un résultat brut d'exploitation (RBE) de 1.770 millions (-4,1%) et un chiffre d'affaires de 11.118 millions (+1,3%).

La situation s'est cependant redressée par rapport au premier semestre, qui avait vu le RBE et les ventes du groupe baisser respectivement de 8,1% et 0,7%.

Les objectifs du groupe, tous confirmés, incluent une stabilité de son RBE et de ses ventes sur l'ensemble de 2012, un cash flow libre supérieur ou égal à celui de l'an dernier, un ratio dette nette/RBE d'environ 3,0 et un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro versé pour 2011.

"Le groupe continue à privilégier la génération de cash flow libre et reste extrêmement sélectif dans ses investissements", a déclaré Jean-Marc Boursier, le directeur financier, lors d'une intervention par téléphone.

Alors que le projet avorté de rapprochement avec Veolia a alimenté des spéculations sur une possible vente des activités de Suez en France, en particulier de La Lyonnaise des eaux, Jean-Marc Boursier a souligné que cette dernière avait renouvelé tous ses contrats significatifs qui arrivaient à échéance.

L'action Suez Environnement a terminé mercredi sur un cours de 8,173 euros, en baisse de 8,2% depuis le début de l'année après un plongeon de 42% en 2011.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant