Suez Environnement affiche des résultats semestriels en hausse

le
0
L'INTERNATIONAL DOPE LES RESULTATS SEMESTRIELS DE SUEZ ENVIRONNEMENT
L'INTERNATIONAL DOPE LES RESULTATS SEMESTRIELS DE SUEZ ENVIRONNEMENT

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Suez Environnement a estimé mercredi que l'activité économique pourrait connaître un léger rebond en Europe au second semestre, ce qui se traduirait par un ralentissement de la baisse des volumes de déchets traités dans la région.

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets, dont les résultats ont progressé au premier semestre malgré une situation toujours difficile dans ce secteur et une météo défavorable, a cependant relevé son objectif d'économies.

Le groupe table désormais sur des réductions de coûts de 180 millions d'euros en 2013, alors qu'il prévoyait jusqu'ici un montant supérieur ou égal aux 150 millions enregistrés en 2012.

Les volumes de déchets traités par Suez Environnement en Europe ont reculé de 3,8% au premier semestre, une baisse qui est concentrée sur les activités de service, notamment de la collecte industrielle.

"La visibilité que nous avons sur le deuxième semestre est assez limitée. Cependant, nous faisons l'hypothèse d'un léger rebond de l'activité économique au deuxième semestre qui se traduirait par une baisse des volumes un tout petit peu plus faible (...) qu'au premier", a déclaré son directeur général, Jean-Louis Chaussade, lors d'une conférence téléphonique.

"Globalement, (nous avons) une estimation qui serait, en fin d'année, de l'ordre de 3% au lieu des 4% de baisse que j'ai évoqués pour le premier semestre."

Le groupe a en outre confirmé viser un résultat brut d'exploitation (RBE) supérieur ou égal à 2,55 milliards d'euros, un chiffre d'affaires en croissance par rapport aux 15,1 milliards de 2012 et un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro prévu au titre de l'an passé.

Suez Environnement a en particulier bénéficié au premier semestre de son segment International, dont le RBE affiche une croissance de 57%, notamment grâce à la fin de la construction de l'usine de dessalement de Melbourne.

Le groupe a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 132 millions d'euros, contre 40 millions un an plus tôt lorsque les six premiers mois de 2012 avaient été pénalisés par des dépréciations et des charges sur l'usine de Melbourne.

Il a également enregistré un résultat opérationnel courant de 521 millions (+14,0% en organique), un RBE de 1.209 millions (+7,2% en organique) et un chiffre d'affaires de 7.177 millions (-1,7% en organique).

Sa marge RBE sur chiffre d'affaires s'établit ainsi à 16,8% contre 15,5% au premier semestre 2012.

L'action Suez Environnement a clôturé mardi sur un cours de 10,43 euros, progressant de 14,5% depuis le début de l'année après une hausse de 2,3% en 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant