Suez Env. écarté de l'appel d'offres pour l'eau de Lille

le
0

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Suez Environnement SEVI.PA a été écarté de l'appel d'offres pour l'approvisionnement en eau potable de 62 communes de la métropole lilloise car sa proposition n'a pas été jugée conforme au cahier des charges de la procédure, ont fait savoir vendredi la communauté urbaine de Lille et la société. Candidat au renouvellement de sa concession qui arrive à échéance en 2015, Suez Environnement a remis une offre "non conforme au cahier des charges et au règlement de consultation" et donc "irrecevable", a précisé Lille Métropole dans une déclaration écrite. Le groupe a de son côté exprimé dans un communiqué son "total désaccord" avec cette décision qui, selon lui, "n'est absolument pas fondée d'un point de vue juridique". "Nous sommes mobilisés pour faire valoir nos droits de la façon la plus efficace", a ajouté Philippe Maillard, directeur général de Lyonnaise des Eaux, la filiale de Suez, cité dans le communiqué. Le nouveau contrat de huit ans actuellement négocié avec Lille Métropole est estimé par le groupe à quelque 500 millions d'euros. L'offre de Veolia Environnement VIE.PA a en revanche été déclarée conforme et les discussions du numéro un mondial de la gestion de l'eau et des déchets se poursuivent avec la communauté urbaine. Selon Le Monde, qui a révélé l'information, le contrat d'approvisionnement en eau potable de la communauté urbaine de Lille est le plus important de Suez Environnement en France. Vers 13h30, l'action Suez Environnement reculait de 1,23% à 12,815 euros. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant