Suez : début d'année poussif mais objectifs confirmés

le
0
Une station d'épuration Suez Environnement. (© Suez Environnement)
Une station d'épuration Suez Environnement. (© Suez Environnement)

Suez continue à subir la baisse du prix des matières recyclées qui a entrainé une chute des ventes du pôle « recyclage & valorisation Europe » de 1,9% au premier trimestre. Les autres métiers restent dans le vert. Le chiffre d’affaires total s’est accru de 1,5% en organique, à 3,56 milliards d’euros. Il a été « sauvé » par la bonne performance de la branche «international», en hausse de 9,5%. La division «Eau Europe» est, elle, quasiment stable (+0,3%).

Coté résultats, le bilan est moins flatteur. L’excédent brut d’exploitation a très légèrement reculé (-0,1% à 574 millions) en organique mais en donnée brute, il a chuté de 3,9%. Le bénéfice opérationnel ne fait pas beaucoup mieux (+0,6% en interne, à 253 millions et -4,6% en données courantes). Ces deux indicateurs ont déçu les attentes des analystes. Bryan Garnier anticipait 591 et 258 millions d’euros, respectivement.

Perspectives encourageantes

Malgré ce début d’année poussif, les dirigeants de Suez ont réitéré leurs ambitions pour l’ensemble de l’exercice. Une nette amélioration est donc attendue sur le reste de l’année pour atteindre «une croissance organique du chiffre d’affaires supérieure ou égale à 2%» et encore mieux au niveau du résultat opérationnel. L’objectif de réaliser «3 milliards d’euros d’excédent brut d’exploitation en 2017» est également

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant