Suez: chiffre d'affaires de 3 555 ME au T1 (+0,5%).

le
0

(CercleFinance.com) - Le groupe affiche un chiffre d'affaires en croissance de +0,5% à 3 555 ME au 1er trimestre 2016 (dont +1,5% de croissance organique).

La division ' International ' affiche une forte croissance organique de son chiffre d'affaires de +9,5%, la division ' Eau Europe ' est stable à +0,3% en organique. La division ' Recyclage & Valorisation Europe ' est en décroissance organique de -1,9%, essentiellement liée à la poursuite de la baisse des prix des matières premières.

L'EBITDA s'établit à 574 ME. Il est stable en organique (-0,1%) avec une marge EBITDA/CA de 16,1%. L'EBIT est en hausse organique de +0,6% à 253 ME. La marge d'EBIT/CA atteint 7,1%.

Le chiffre d'affaires de la division ' Eau Europe ' est en légère croissance (+4 ME, +0,3%). ' Il bénéficie d'indexations tarifaires toujours positives au Chili compensées par des effets volumes défavorables en France, en ligne avec la tendance moyen-terme, et au Chili, en raisons des conditions climatiques estivales défavorables '.

Le chiffre d'affaires de la division ' Recyclage & Valorisation Europe ' est en recul (-29 ME, -1,9%). ' Cette performance est avant tout le reflet de la forte baisse des prix des matières premières secondaires et de l'énergie ; ajusté de cet impact, le chiffre d'affaires aurait été en légère croissance (+0,8%) '.

Le chiffre d'affaires de la division ' International ' est en forte augmentation (+81 ME, +9,5%) grâce à la progression de l'ensemble des zones géographiques.

Jean-Louis Chaussade, Directeur Général, a déclaré : ' L'activité de la division ' International ' a continué de progresser à un rythme soutenu, enregistrant, comme attendu, une inflexion positive de sa rentabilité. Malgré l'absence d'inflation et après la terminaison du contrat de Lille, la division ' Eau Europe ' affiche une quasi stabilité de son chiffre d'affaires. En revanche, la poursuite de la baisse des prix des matières premières, dont l'électricité, a affecté la division ' Recyclage & Valorisation Europe '. Au total, ces évolutions permettent au Groupe de maintenir une trajectoire, en ligne avec ses objectifs annuels. '

Le groupe s'attend en 2016 à une croissance organique du chiffre d'affaires supérieure ou égale à 2%, une croissance organique de l'EBIT supérieure à celle du chiffre d'affaires, un cash-flow libre d'environ 1 milliard d'euros et une dette financière nette / EBITDA environ 3x.

La direction vise un dividende supérieur ou égale à 0,65E par action au titre des résultats 2016 et confirme son objectif d'EBITDA de 3MdE en 2017.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant