Suez cherche à se renforcer sur le marché de l'eau

le
0
Le groupe de services aux collectivités propose des contrats plus transparents aux élus, alors que plusieurs villes envisagent de retirer la gestion de l'eau aux opérateurs privés.

«Changer de modèle» est devenu un leitmotiv chez la Lyonnaise des eaux, filiale du numéro deux mondial des services aux collectivités locales, Suez Environnement.

«Nos propositions répondent au constat partagé qu'il faut réinventer la gouvernance de l'eau, prendre en compte les enjeux environnementaux et sociaux et répondre à la forte demande d'information des citoyens», explique Philippe Maillard, le nouveau patron de la Lyonnaise des eaux, qui présente ce mardi, au Congrès des maires de France, son «contrat pour la sécurité de l'eau».

Après le virage opéré par Paris en 2010, plusieurs villes envisagent de retirer la gestion de l'eau aux opérateurs privés pour passer en régie publique. Bordeaux basculera bientôt. Évry, Lyon et Lille se posent la question. Entre les problématiques d'accès aux ressources -largement soulignées par la sécheresse du printemps dernier-, les interrogations sur le prix de l'eau et la nécessité d'investir, le sujet est plus que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant