Suède: un contrat de travail contre 11.500 euros

le
0
Deux responsables d'un restaurant McDonald's de Stockholm sont accusés d'avoir demandé 11.500 euros à des immigrés en échange d'un contrat de travail, sésame pour un permis de séjour en Suède.

En Suède, un candidat à l'immigration doit présenter une promesse d'emploi pour espérer obtenir un permis de séjour. Ce système a donné des idées à deux responsables d'un McDonald's de Stockholm en quête d'argent facile.

Ces derniers auraient proposé à des immigrés de les embaucher, mais à condition de leur verser 100.000 couronnes par contrat, soit 11.500 euros. Une fois le contrat de travail signé, les deux chefs continuaient à prélever de l'argent, sous peine de représailles. On ignore combien de personnes ont ainsi été abusées.

L'affaire a été révélée par le tabloïd Expressen, qui se base sur une enquête interne du fast-food. L'information a été confirmée par un porte-parole de McDonald's. «Nous soupçonnons une éventuelle activité criminelle dans...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant