Suède-Recul de la couronne après une décision de la Riksbank

le
0
    LONDRES, 4 janvier (Reuters) - La couronne suédoise était en 
baisse lundi après que la banque centrale locale (Riksbank) eut 
pris le même jour une décision lui permettant d'intervenir 
instantanément sur le marché des changes pour tenter de porter 
une inflation ultra-basse vers son objectif qui est de l'ordre 
de 2%. 
    Le Comité de politique monétaire de la Riksbank a en effet 
décidé de donner au gouverneur de l'institut d'émission le 
pouvoir d'intervenir immédiatement pour affaiblir la monnaie 
nationale. 
    La décision des six membres du comité a été prise à l'issue 
d'une réunion extraordinaire. Elle autorise la Riksbank à 
"intervenir dans l'instant sur le marché des changes si 
nécessaire, en tant que mesure complémentaire de la politique 
monétaire, pour préserver la hausse de l'inflation", lit-on dans 
le communiqué de la banque centrale.  
    Elle n'exclut pas non plus de réduire encore le taux des 
prises en pension, qu'elle a laissé inchangé le mois dernier à 
-0,35%, de racheter encore plus de valeurs mobilières ou encore 
de prêter de l'argent aux entreprises par l'intermédiaire des 
banques. 
    Cette dernière précise qu'elle n'a pas d'objectif de taux de 
change en tant que tel mais dit que les parités de la couronne 
sont un élément important des prévisions d'inflation.  
    Le gouverneur Stefan Ingves avait dit la semaine dernière 
que la Riksbank était prête à intervenir sur le marché des 
changes si nécessaire pour freiner l'appréciation de la 
couronne.  ID:nL8N14J1R9  
    La couronne, qui pâtissait des anticipations d'une telle 
décision, nouvelle étape du processus de stimulation de 
l'économie suédoise, est tombée à 9,18 contre l'euro après les 
annonces de la Riksbank, contre 9,1480 auparavant  EURSEK=D3 . 
    De ce fait, la couronne est pratiquement stationnaire sur la 
journée. 
    Face au dollar, elle a reculé à 8,4695 contre 8,44  SEK= , 
au-dessus toutefois de ses plus bas de la journée. 
     
     
 
 (Patrick Graham et Bureau de Stockholm, Wilfrid Exbrayat pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant