Suède : quatrième nuit de violences dans la banlieue de Stockholm

le
7
Suède : quatrième nuit de violences dans la banlieue de Stockholm
Suède : quatrième nuit de violences dans la banlieue de Stockholm

Stockholm (Suède) et sa banlieue ont connu une quatrième nuit de violences entre mercredi et jeudi. Incendies de voitures, dégradations et jets de pierre, d'abord confinés à Husby, un des quartiers pauvres de Stockholm, s'étendent aux autres quartiers pauvres et abritant la plus forte concentration d'immigrés. La nuit dernière, ils ont gagné la banlieue sud de la capitale suédoise où un commissariat a notamment été incendié. Au sud du pays, à Malmö, de premiers incidents ont aussi eu lieu avec deux voitures incendiées.

Des personnes non identifiées ont provoqué des incendies dans une école, à Skärholmen, dans une crèche, à Husby, et ont lancé des pierres sur les pompiers, la police et sur leurs véhicules. Mercredi, à Husby, la police a arrêté un homme dans le cadre de l'enquête sur l'incendie d'un centre d'expression artistique.

«C'est du hooliganisme», selon le Premier ministre

Ces incidents auraient pour origine la mort, à Husby, d'un habitant de 69 ans abattu par la police la semaine dernière, alors qu'il menaçait des policiers d'une machette. Husby est l'un des endroits les plus déshérités du pays, avec de vieilles barres d'immeuble et un chômage élevé par rapport au reste de la Suède. Il est tout proche du quartier de Kista, endroit où la Suède s'enorgueillit de regrouper un secteur des hautes technologies en pleine expansion.

«Il est important de se rappeler que brûler la voiture de son voisin n'est pas un exemple de la liberté d'expression, c'est du hooliganisme», a déclaré le Premier ministre Fredrik Reinfeldt. Alors que ces violences soulèvent des doutes sur l'efficacité des efforts de la Suède en faveur de l'intégration de la population d'origine immigrée, il a tenu à souligner que «la Suède est un pays qui reçoit de grands groupes d'autres pays. Je suis fier de cela». Il a aussi reconnu qu'il y avait «souvent une période de transition entre les différentes cultures», que le...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6697655 le jeudi 23 mai 2013 à 11:24

    font-ils expres,nos dirigeants aidés par les journaleux,de ne pas voir que ces nerveux du cerveau exploitent le pretexte de la misere pour valider cette habitude de tout casser et instaurer la peur dans les populations???

  • M6697655 le jeudi 23 mai 2013 à 11:19

    c'est drole paske chez nous aussi ce sont les "suedois" qui mettent le boxon ;))) hier reportage sur france3 sur l'étendue des freres musulmans et leur visée d'instaurer un califat en Europe basé bien entendu sur la charia !!!!

  • alainb57 le jeudi 23 mai 2013 à 11:11

    Pauvres Suédois si fiers de leur démocratie et de leur lecons d'immigration réussie envers le monde !

  • jean.e le jeudi 23 mai 2013 à 10:56

    et oui le grand mensonge du pretendu besoin en immigration eclate en pleion jourinstaurons le zero immigration et decroissance controler de la population

  • M2427627 le jeudi 23 mai 2013 à 09:53

    La transition entre les différentes cultures est évidente, l'islam sera vainqueur et nous disparaitrons. Merci les immigrationnistes.

  • wanda6 le jeudi 23 mai 2013 à 09:39

    "il y avait «souvent une période de transition entre les différentes cultures», " mdr

  • M8129092 le jeudi 23 mai 2013 à 09:33

    Et ça ne fait que commencer