Suède : poing levé, une femme défie 300 néonazis et devient une icône

le
0
Tess Asplund a fait face à un cortège de militants d'extrême droite à Borlänge, en Suède.
Tess Asplund a fait face à un cortège de militants d'extrême droite à Borlänge, en Suède.

La scène se déroule dimanche 1er mai dans les rues de la ville de Borlänge, dans le centre de la Suède. Le Mouvement de résistance nordique, une organisation néonazie, défile en uniforme blanc en ce jour mondial des travailleurs. Tess Asplund, 42 ans, militante antiraciste, se plante soudain face au cortège composé de plus de 300 manifestants.

Silencieusement, elle lève le bras droit, serre le poing et fixe devant elle. Le temps s'arrête et un échange de regards a lieu entre la militante et l'un des manifestants. Le photographe David Lagerlöf, qui couvre l'événement, immortalise la scène. En l'espace de quelques jours, le cliché est partagé des milliers de fois sur Twitter et Facebook. Tess Asplund devient l'icône de la lutte contre le racisme dans son pays.

« L'organisation nazie la plus violente de Suède »

Activiste depuis vingt-six ans, cette femme courageuse prenait part à une contre-manifestation pour dénoncer la marche du Mouvement de résistance nordique. « Je me tiens souvent le poing levé lors des manifestations, ce n'est pas quelque chose de nouveau pour moi », a-t-elle déclaré à la radio locale P4 Dalarna après que la photo eut fait le tour du monde.

L'auteur du cliché a, depuis, raconté sur sa page Facebook comment il avait vécu la scène : « Cette femme, seule, s'est tenue devant l'organisation nazie la plus violente de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant