Suède : l'armée dénonce un incident avec un chasseur russe, Moscou dément

le
0
Suède : l'armée dénonce un incident avec un chasseur russe, Moscou dément
Suède : l'armée dénonce un incident avec un chasseur russe, Moscou dément

L'incident risque de ne pas améliorer l'état des relations entre Moscou et Stockholm. Ce samedi, l'armée suédoise a annoncé qu'un avion militaire russe a failli entrer en collision, vendredi, avec un avion de ligne qui venait de décoller de Copenhague. C'est le deuxième incident de ce type depuis le début de l'année. En mars dernier, un autre accident avait déjà été évité de justesse entre un avion de la Scandinavian Airlines et un appareil russe.

Selon les forces militaires suédoises, l'incident a eu lieu au sud de la ville suédoise de Malmö, peu après que l'avion de ligne ait quitté l'aéroport international de Copenhague, au Danemark. «Nous avons eu la confirmation par le ministère de la Défense suédois qu'il s'agissait d'un avion russe», a indiqué Johannes Hellqvist, le porte-parole des forces armées suédoises.

En réponse à l'incident, les appareils militaires suédois et danois ont immédiatement décollé. Selon le ministre de la Défense de Suède cité par l'agence suédoise TT, Peter Hultqvist, l'avion russe n'a pas violé l'espace aérien suédois. Il volait toutefois sans transpondeur, un accessoire qui aurait pu le rendre détectable par le radar de l'avion de ligne.

La Russie dément tout risque de collision

Peter Hultqvist a décrit comme «irresponsable» la pratique des avions russes de voler fréquemment sans transpondeurs. «Il y a un risque que des accidents puissent survenir qui pourraient s'avérer mortels», a-t-il affirmé à TT. L'avion de ligne n'a pas été immédiatement identifié. Selon le site internet du journal danois Politiken, il était en route pour la Pologne.

Ce dimanche, le ministère de la Défense russe a confirmé que l'un de ses appareils volait sans transpondeur vendredi dans la zone où se serait produit l'incident. En revanche, Moscou a démenti qu'une collision ait failli se produire avec l'avion de ligne, affirmant que les deux appareils étaient distants de 70 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant