Sud-Soudan : attaques meurtrières à la veille du référendum

le
0
Alors que le Sud-Soudan se prépare à voter pour son indépendance, deux affrontements entre groupes rebelles et forces armées ont fait au moins sept morts.

Deux affrontements entre groupes rebelles et forces armées du Sud-Soudan ont fait au moins sept morts, ont annoncé samedi de hauts responsables militaires, disant craindre que les rebelles ne cherchent à décourager les électeurs, à la veille du référendum d'autodétermination qui devrait aboutir à la scission du plus grand pays d'Afrique. En dépit de cette attaque, la plupart des responsables estiment que la consultation électorale, qui doit s'étendre sur une semaine, se déroulera dans le calme.

Selon le colonel Philip Aguer, porte-parole de l'APLS, des hommes fidèles au chef rebelle Gatluak Gai ont attaqué des membres de l'Armée populaire de libération du Soudan (APLS) au cours de la nuit de vendredi à samedi dans l'Etat de l'Unité, région riche en pétrole en lisière du Nord. Six rebelles ont été tués dans l'échange. Dans le même temps, dans le Jonglei, un autre affrontement a opposé l'APLS et la milice de David Yauyau, tuant en outre un civil.

A compter de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant