Sud-Est : l'UMP prise en étau entre le PS et le FN

le
0
À Marseille, duel serré en vue entre la ministre Marie-Arlette Carlotti et le député sortant UMP Renaud Muselier.

La poussée du Parti socialiste dans le sillage de la présidentielle et un Front national toujours aussi fort ont rendu la vie difficile aux candidats UMP en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le résultat de la bataille marseillaise très médiatisée de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône est, comme prévu, très incertain entre la nouvelle ministre socialiste des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, et le député sortant UMP Renaud Muselier. Carlotti est arrivée en tête avec 34,43 % des voix, Muselier recueillant 32,45 %. Le Front national n'ayant pas réussi à se qualifier pour le second tour, c'est un duel qui les opposera. «Ce sera serré comme à la présidentielle, où ça s'est joué à 200 voix», a estimé Muselier.

Une autre députée UMP sortante, Valérie Boyer, qui était opposée dans la 1re à un dissident Nouveau Centre est également arrivée derrière le socialiste Christophe Masse, qu'elle affrontera en duel. Guy Teissier, dans la 6e, est arriv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant