Succession de Benoît XVI : le conclave s'ouvrira le 12 mars

le
0
À Rome, beaucoup prévoient un scrutin très ouvert pour l'élection du nouveau Pape.

Envoyé spécial à Rome

Le compte à rebours a commencé. Réunis à Rome vendredi soir, les 115 cardinaux électeurs du pape, donc âgés de moins de 80 ans, ont décidé, à la majorité simple, que le début du conclave et le premier vote visant à élire le successeur de Benoît XVI se tiendraient le mardi 12 mars. Ce qui laisse penser que le nouveau pape pourrait être élu - une fois les cardinaux passés par la porte de la chapelle Sixtine - dans un délai d'un à trois jours. Ou peut-être plus s'ils ne réussissaient pas à se mettre d'accord à la majorité des deux tiers - 77 voix - sur le nom du successeur. La procédure prévoit en effet quatre tours de scrutin par jour en deux sessions, matin et après-midi.

Il fallut quatre tours de scrutin en 2005 pour élire Benoît XVI, donc deux jours, car les cardinaux avaient voté une première fois le soir. Mais huit tours furent néces...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant