Succès de librairie pour Fillon, qui voit une attente pour 2017

le
2
SUCCÈS DE LIBRAIRIE POUR FILLON, QUI VOIT UNE ATTENTE POUR 2017
SUCCÈS DE LIBRAIRIE POUR FILLON, QUI VOIT UNE ATTENTE POUR 2017

PARIS (Reuters) - François Fillon, outsider pour la primaire présidentielle de la droite et du centre de 2016, connaît un succès de librairie avec son livre "Faire", un phénomène dont l'ancien Premier ministre dit jeudi tirer détermination et courage.

L'ouvrage, sorti le 21 septembre, a été vendu à ce jour à 52.000 exemplaires sur 58.000 en circulation, a-t-on appris auprès de son éditeur Albin Michel.

Dans un message diffusé jeudi sur son compte Facebook, le député de Paris (Les Républicains) se dit ému par cet intérêt et en tire un enseignement politique.

"Ce succès me touche profondément. Il révèle, chez les Français, une véritable volonté d'agir", écrit-il.

"Chaque lectrice et chaque lecteur sont comme des compagnons qui m'encouragent à défendre mon projet pour libérer les énergies françaises et renforcent encore ma volonté de FAIRE", ajoute-t-il.

"C'est très très bon", se réjouit-on chez Albin Michel où l'on précise que l'ouvrage a déjà été plusieurs fois réimprimé. De nouveaux tirages sont prévus.

Les livres politiques, qui fleurissent dans l'édition française, connaissent des fortunes diverses mais ont été majoritairement des "flops" en librairie ces dernières années.

Dans la course à la présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy, qui travaille à un ouvrage pour 2016, était parvenu à vendre 263.000 exemplaires de son livre "Témoignage" paru en juillet 2006.

Dans "Faire", François Fillon se livre sur son histoire familiale, sa relation avec Nicolas Sarkozy durant le précédent quinquennat et détaille une partie de son programme.

"Pour lui, ces chiffres de vente valent tous les sondages. Il en est très heureux car les livres politiques sont plutôt des repoussoirs ", explique-t-on dans son entourage.

"C'est réconfortant à titre personnel et ça valide en même temps son pari et son diagnostic sur l'état du pays. Ça révèle qu'il y a une vraie attente", ajoute-t-on.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 1 oct 2015 à 21:09

    Fillon est le seul qui dénonce l'hégémonie des USA et la domination du dollar.

  • mcarre1 le jeudi 1 oct 2015 à 19:30

    Fillon me parait nettement meilleur que Sarko, Juppé, Valls ou Hollande. Le problème c'est que ce sont les moyens financiers des appareils des partis qui décident