Subprimes : la Société Générale poursuivie

le
0
Dix-sept institutions financières, dont une française, sont visées par une plainte des autorités fédérales américaines qui leurs réclament des milliards d'euros pour leur rôle dans la crise des subprimes. Le titre Société Générale a perdu 8,6% ce lundi.

L'heure de payer la facture a sonné. L'Agence fédérale de financement du logement (FHFA) a déposé vendredi à New York une plainte pour fraude à l'encontre des banques qu'elle considére comme responsables de la crise des subprimes. Au final, ce ne sont pas douze, comme initialement annoncé par le New York Times,mais dix-sept établissements financiers (dix américaines et sept étrangères) qui sont visés par cette plainte. Parmi eux, la banque française Société Générale.

Près de 200 milliards de dollars

La FHFA reproche à l'ensemble de ces établissements d'avoir vendu des produits financiers adossés sur des prêts immobiliers aux deux établissements parapublics de crédits hypothécaires Fanny Mae et Freddie Mac, entre 2005 et 2008. A l'époque, les banques avaient facilité l'accès aux prêts immobiliers des ménages américains pour recruter de nouveaux clients et leur vendre des logements souvent trop chers en pariant sur la hausse des prix. Le système avait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant