Subprimes : Goldman Sachs signe un accord de 5 milliards de $ avec la justice américaine

le
0

La banque américaine a finalisé lundi un accord de 5 milliards de dollars pour solder son implication dans la crise immobilière des subprimes , annonce Goldman Sachs dans un communiqué. Un compromis qui avait déjà été annoncé le 14 janvier et que la banque avait déjà intégré dans ses résultats du dernier trimestre. Et qui reste faible au regard de ce qu’avaient dû payer certaines banques (de taille plus importante) sur cette même affaire : JP Morgan a ainsi déboursé 13 milliards $ et Bank of America Merrill Lynch plus de 50 milliards $.

Le groupe bancaire est pourtant soupçonné d’avoir joué un rôle majeur dans la crise financière, en ayant fait perdre des sommes monumentales aux acheteurs finaux, rappelle le quotidien économique Les Échos. Elle est notamment accusée d’avoir précipité vers la faillite certains de ses clients comme la banque régionale allemande IKB. Mais elle s’est aussi retirée plus vite que les autres des "subprimes", dégageant plus de 2 milliards de dollars de profits en 2008.

"Nous sommes heureux de mettre ces questions derrière nous. Depuis la crise financière, nous avons pris un certain nombre de mesures importantes pour renforcer notre culture, renforcer notre engagement envers nos clients, et assurer notre surveillance de la gouvernance et les processus sont robustes ", affirme le président de Goldman Sachs Lloyd Blankfein.

Retrouvez cet article sur Novethic.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant