Suarez lâché par ses sponsors

le
0
Suarez lâché par ses sponsors
Suarez lâché par ses sponsors

Rien ne va plus pour Luis Suarez. Après avoir écopé de neuf matchs de suspension au niveau international et quatre mois de toute activité liée au football, l'attaquant de Liverpool commence à être lâché par ses sponsors. Déçues par l'image véhiculée par la morsure sur Chiellini, les marques liées au joueur de la Celeste se défilent les unes après les autres. Dans un communiqué, Adidas a expliqué ne pas cautionner le comportement de son joueur : « Nous n'acceptons pas le comportement récent de Luis Suarez et nous allons lui rappeler le haut niveau que nous attendons de nos joueurs. Nous n'avons aucun plan pour utiliser Suarez dans une quelconque activité de marketing pendant la Coupe du monde Fifa 2014». Le joueur devait pourtant être présent à chaque activité promotionnelle de la marque aux trois bandes pendant le Mondial. Pour la suite, la société allemande affirme que la décision n'est pas encore arrêtée : « Les plans pour l'avenir seront revus une fois que la compétition aura pris fin. »

D'autres marques en profitent

De son côté, le site de poker en ligne 888poker.com a annoncé mettre définitivement un terme à son partenariat avec l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam deux mois seulement après avoir démarré leur collaboration. Le site de jeu s'est contenté d'un communiqué sans expliquer les raisons qui l'ont conduit à prendre cette décision : «Malheureusement, après ses gestes durant le match de l'Uruguay contre l'Italie, mardi en Coupe du Monde, 888poker a décidé de mettre un terme à son partenariat avec Luis Suarez avec effet immédiat. » A contrario, certaines marques profitent du geste du numéro 9 uruguayen pour s'offrir un coup de pub, c'est le cas de McDonald's qui a invité le joueur à croquer dans un Big Mac en cas de petite faim. La marque Snickers a également suggéré au joueur uruguayen de manger une barre chocolatée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant