STX risque de perdre un contrat de 2 milliards

le
0
INFO LE FIGARO - Les syndicats s'opposent à un accord qui permettrait au chantier de Saint-Nazaire de réduire ses prix et de gagner la construction de quatre navires.

La fidélité sans tâche entre le croisiériste italien MSC et son fournisseur STX pourrait-elle être remise en question à cause du manque de compétiti­vité de la France? À entendre ­Erminio Eschena, le directeur général de MSC Croisières pour la France, le partenariat nourri depuis dix ans avec Les Chantiers de l'Atlantique, désormais STX, pourrait basculer ces prochaines semaines. «Nous avons arrêté notre plan industriel qui prévoit une commande ferme de deux nouveaux prototypes suivie d'une option sur deux autres bateaux identiques», explique le dirigeant. Au total, cette commande de quatre paquebots représente, pour l'entreprise de Saint-Nazaire un montant de 2,4 milliards d'euros. Mais, comme l'explique Erminio Eschena, «les pourparlers avec STX ont buté sur le prix».

Deux autres chant...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant