STX menace de transférer ses chantiers

le
0
Le groupe sud-coréen reproche à Helsinki de ne pas soutenir financièrement sa filiale finlandaise et veut les déplacer ses chantiers en France.

Chantage ou vraie menace? Le sud-coréen STX a affirmé vendredi, dans le journal finlandais Kauppalehti, que sa filiale STX Finlande pourrait fermer son chantier naval de Turku, à l'est du pays, et transférer ses activités en France. En cause, le refus du gouvernement finlandais, qui s'est abstenu de commenter cette déclaration, d'accorder une aide financière au constructeur de navires. Les chantiers navals de STX Finlande emploient 2 500 personnes.

«L'alternative à Turku est la France, qui contribue beaucoup plus à la construction du paquebot géant de classe Oasis que la Finlande était prête à le faire», a ainsi déclaré Jeff Roh, le vice-président du groupe STX.

Forte polémique

Cette annonce fait écho à la perte fin décembre par STX Finlande du contrat de construction d'un paquebot géant pour la Ro...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant