Sturgeon n'exclut pas une Ecosse dans l'UE et dans le Royaume-Uni

le
0
    LONDRES, 17 juillet (Reuters) - La Première ministre 
écossaise, Nicola Sturgeon, a déclaré dimanche qu'elle 
n'excluait pas que l'Ecosse reste au sein de l'Union européenne 
tout en continuant d'appartenir à la Grande-Bretagne, laquelle, 
globalement, a opté pour le "Brexit" lors du référendum du 23 
juin, essentiellement du fait du vote des Anglais et des 
Gallois. 
    "Lorsque vous pénétrez en territoire inconnu, vous avez 
devant vous une page blanche et la possibilité de penser à des 
choses qui, auparavant, vous auraient paru impensables", 
a-t-elle déclaré à la BBC. 
    Priée de dire si l'Ecosse pourrait se maintenir dans l'UE 
tandis que l'Angleterre et le Pays de Galles en sortiraient, 
elle a répondu par ces mots : "Je ne pense pas que, à ce stade, 
cela soit à exclure". 
    Les électeurs écossais ont rejeté l'idée de l'indépendance 
en septembre 2014 mais, à 62%, lors du référendum du 23 juin, 
ils ont exprimé le souhait de rester dans l'UE. 
    Après l'annonce de ce résultat, Nicola Sturgeon a déclaré 
qu'un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse était 
possible, même si elle a souligné que cela n'interviendrait pas 
tant qu'il ne serait pas évident qu'une majorité d'Ecossais 
souhaite se retirer du Royaume-Uni.   
 
 (Karin Strohecker et Costas Pitas; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant