Stupéfiants : Jean-Luc Delarue mis en examen

le
0
L'ancien animateur de France Télévisions est soupçonné d'«usage et détention de stupéfiants». Selon son avocat, il ne risque qu'une peine de prison avec sursis.

Une mise en examen que l'animateur attendait avec «sérénité». Jean-Luc Delarue, suspendu d'antenne par France Télévisions après avoir reconnu qu'il consommait de la cocaïne, a été mis en examen vendredi pour «acquisition et détention de stupéfiants» par une juge d'instruction de Nanterre. Dans un premier temps, son avocat avait parlé de mise en examen pour «usage de stupéfiants» avant de rectifier ses propos. Une décision qui n'est accompagnée d'aucun contrôle judiciaire.

«Ce n'est pas une surprise pour moi puisque le procureur Philippe Courroye en avait fait la demande auprès du juge», a aussitôt réagi l'animateur dans un entretien accordé à l'AFP. Il faut accepter les choses qu'on ne peut pas changer. La mise en examen est un terme qui peut choquer mais le plus important pour moi, c'est que je ne sois soumis à aucun contrôle judiciaire. C'est une preuve de confiance et d'encouragement de la part de Madame la juge dans ma détermination à me débarrasse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant