"Stupéfaction" du PS après la verbalisation d'une femme voilée

le
14
LE PS STUPÉFAIT DE LA VERBALISATION D'UNE FEMME VOILÉE
LE PS STUPÉFAIT DE LA VERBALISATION D'UNE FEMME VOILÉE

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste dénonce mercredi "une dérive particulièrement dangereuse", après la verbalisation d'une femme portant un simple voile sur une plage de Cannes, sur fond de polémique autour du "burkini".

Une Toulousaine de 34 ans a déclaré mardi avoir été verbalisée le 16 août à Cannes, où le maire Les Républicains a signé fin juillet un arrêté proscrivant les vêtements religieux en bord de mer, et envisage désormais une action en justice.

"Le récit des conditions de cette intervention de police, comme de l’attitude de la foule présente ce jour-là sur cette plage, témoignent d’une dérive particulièrement dangereuse", réagit le PS dans un communiqué.

"On ne peut qu’exprimer une incompréhension sur les fondements même de cette verbalisation qui ne saurait être compatible avec les principes de notre droit."

Dans un communiqué distinct, le Jeunes socialistes font part de leur "colère à la vue des images montrant la police municipale de Nice encercler une femme portant le voile" et parlent de d'"humiliations publiques" mais aussi de "traque".

Sur Twitter, plusieurs députés socialistes se sont insurgés. Parmi eux, Sébastien Denaja s'est dit "révulsé" et Mathieu Hanotin s'est déclaré "très choqué par les atteintes à la liberté auxquelles nous assistons".

La décision du maire de Cannes, David Lisnard, d'interdire l'accès aux plages à toute personne arborant un vêtement religieux a déclenché une polémique nationale sur le port du "burkini", une tenue de bain recouvrant l'essentiel du corps.

D'autres villes balnéaires du Nord et du Sud-Est, dont le Touquet, Nice et la Ciotat, ont par la suite pris des arrêtés similaires.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a apporté la semaine dernière son soutien à ces maires car, a-t-il dit, les plages doivent être "préservées des revendications religieuses".

(Simon Carraud, édité par Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sense78 il y a 3 mois

    Toutes ces postures hypocrites qui détournent les Français de la politique.

  • barallo1 il y a 3 mois

    pourquoi devrons nous plus que tolérer les tenues de cette secte islamik , alors que chez eux on nous impose leur pratique au détriment des notre. Il devient urgent que nos acquis soient respectés et non piétinnés et nous imposer leurs conditions de vie du moyen-age.

  • M7361806 il y a 3 mois

    L'intelligence au PS !

  • dotcom1 il y a 3 mois

    Les même qui étaient stupéfaits qu'un 19 tonnes puisse rouler sur la premande des anglais.

  • M7166371 il y a 3 mois

    le ps à la pêche aux voix extrémistes , pathétique

  • M7166371 il y a 3 mois

    l'humiliation totale c'est d'obliger ces femmes à porter ces tenues qui les stigmatisent.les aider à s'en débarrasser c'est leur restituer leur dignité.

  • brugere4 il y a 3 mois

    arretons de nous comporter soit en pourfendeur de tout ce qui nous est étranger ,soit en vierges effarouchées parceque des policiers ont appliqué un peu trop "stricto sensu" un arreté municipal j'ai vu des interventions envers des "touristes" qui prenaient nos rues pour une plage marchant en maillot de bain torse nu comme sortant de la mer un arrété municipal interdit également ces comportements et personne ne s'offusque qu'on verbalise ces gens ...

  • C177571 il y a 3 mois

    Faut il que les tueurs islamistes aillent exécuter leur basse besogne rue de Solférino pour que nos socialos comprennent enfin la dangerosité de leurs prises de position grotesques;

  • M415325 il y a 3 mois

    Et oui il va falloir choisir entre la France et l islam ! Allez les rats du PS vos électeurs vont vous faire chanter contre leur voix ... Mais la france sort de sa torpeur elle va se défendre contre les sectes pour rester grande !!!!!!

  • M940878 il y a 3 mois

    mais pas stupéfait par le meurtre en Australie