STS GROUP : Comptes annuels 2011 : des provisions significatives attendues

le
0

STS Group a annoncé le report au 29 juin 2012 de la date d'arrêté de ses comptes consolidés de l'exercice 2011[1] et, en conséquence, a demandé au Tribunal de Commerce de pouvoir bénéficier d'un délai supplémentaire de 4 mois, soit jusqu'au 31 octobre 2012, afin de lui permettre d'organiser dans les conditions légales la convocation de l'Assemblée Générale Ordinaire Annuelle appelée à statuer sur ces comptes.

La société a néanmoins jugé nécessaire d'informer d'ores et déjà les actionnaires de la société des ajustements significatifs attendus dans les comptes annuels de STS Group au 31 décembre 2011.

En effet, plusieurs provisions significatives sur différents postes du bilan et du compte de résultat sont d'ores et déjà certaines, même si leurs montants sont encore provisoires et en cours de validation :

La participation de 28,7% détenue par STS Group dans Risc Group

 

Risc Group a publié le 23 mai 2012 son rapport sur l'information financière semestrielle du 1er juillet au 31 décembre 2011, incluant le rapport des commissaires aux comptes. Ces comptes semestriels affichent une perte de 16,5 M¤ (en normes IFRS), ce qui nécessite de constater une provision sur les titres Risc Group comptabilisés dans les comptes sociaux de STS Group (pour une valeur brute de 11,3 M¤ avant dépréciation) et sur l'écart d'acquisition Risc Group dans les comptes consolidés de STS Group (pour une valeur nette de 9,4 M¤ avant dépréciation).

 

Le plan de restructuration de STS Group

 

STS Group a lancé en décembre 2011 une restructuration importante de sa structure de Recherche & Développement, partiellement délocalisée en Ukraine, avec la mise en place d'un Plan de Sauvegarde de l'Emploi, portant sur la suppression en France d'une cinquantaine de postes. Le coût de ce plan sera provisionné dans les comptes au 31 décembre 2011 pour un montant de l'ordre de 1,3 M¤.

 

Les plateformes de confiance numérique

 

Le groupe a lancé une réflexion de fond sur la gestion de ses participations dans les 36 plateformes de confiance numérique lancées depuis 2008, notamment afin de ne plus être exposé aux conséquences des « impairment tests » portant sur la valorisation de ces participations.

Au 30 juin 2011, une provision de 11,5 M¤ a déjà été constatée sur ces participations ramenant leur valeur nette à 26,7 M¤.

Une provision complémentaire de l'ordre de 20 M¤ à 24 M¤ est en cours d'évaluation pour tenir compte des retards parfois conséquents pris dans le démarrage de l'activité de certaines plateformes.

Les fonds de commerce et écarts d'acquisition

 

Dans le même ordre d'idée, la Direction estime que le montant des actifs incorporels provenant des acquisitions historiques de fonds de commerce et de sociétés (25,3 M¤ de valeur nette au 30 juin 2011, hors Risc Group et plateformes) est trop élevé dans la conjoncture économique actuelle et nécessite un complément de provision, en cours d'évaluation.

 

Le groupe a lancé depuis fin 2011 un plan d'actions afin d'ajuster ses pôles d'exploitation encore déficitaires :

Risc Group a lancé une révision du modèle économique INBOX, déficitaire depuis 12 mois et source principale des pertes opérationnelles, alors que le modèle IT Solutions est de son côté redressé et profitable, avec des perspectives de développement prometteuses.

 

STS Group a achevé sa restructuration à ce jour, ce qui doit lui permettre de ne plus consommer de trésorerie à compter du 1er juillet 2012.

 

Si la génération d'un volume d'affaires significatif dans les plateformes de confiance numérique est plus longue qu'anticipée initialement, ces retards de démarrage d'activité ne génèrent aucune consommation de trésorerie pour STS Group et les efforts seront désormais concentrés sur les plateformes présentant le potentiel le plus intéressant.

 

L'objectif du groupe est avant tout de retrouver ses équilibres financiers, en s'appuyant  sur ses positionnements historiques que sont les marchés très porteurs de la confiance numérique et du « Cloud Computing », tout en travaillant sur des opérations de financement potentielles, afin de pérenniser la continuité d'exploitation du groupe.

STS Group est le leader européen des éditeurs de logiciels dans le domaine de la confiance numérique. La confiance numérique regroupe l'authentification, l'échange et l'archivage "valeur probante'" de tout objet numérique. STS Group commercialise son offre logicielle au travers d'un réseau mondial de plateformes de confiance numérique. La société rappelle qu'elle ne dispose pas du statut d'Emetteur faisant appel à l'épargne publique et par conséquent l'offre d'action ne peut se faire qu'auprès d'investisseurs qualifiés agissant pour leur propre compte au sens de l'Article L.411-2 du Code Monétaire et Financier.

Contact :                      James COHEN  james.cohen@group-sts.com

Agence de Presse :    Actus Finance  group-sts@actus.fr


[1] Communiqué de presse du 30 mai 2012

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-28305-cp-sts-du-15-juin-2012---annonce-sur-comptes-annuels-2011-vdef.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant