Stroër: toujours à l'achat, Liberum vise 71 euros.

le
0

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Liberum revient ce matin sur le dossier du groupe allemand Stroër, qui fait notamment partie des concurrents de JCDecaux. Les analystes saluent la transformation du modèle économique du groupe, devenu selon eux une sorte de “guichet unique” publicitaire. A l'achat sur le titre, ils visent un objectif de 71 euros.

A la Bourse de Francfort, l'action Stroër reste neutre à 42,8 euros.

Le titre, qui frôlait les 58 euros début avril, a alors été pris pour cible par le vendeur à découvert Muddy Waters. Le rapport de Muddy Waters indiquait notamment que 'Stroër n'est pas la société que le marché semble croire qu'elle est. Nous pensons que sa croissance organique, son EBITDA, son cash flow opérationnel et son cash flow libre sont significativement inférieurs aux chiffres publiés', affirmait une note publiée le 21 avril.

De retour d'une présentation chez Stroër, Liberum ne partage manifestement pas cet avis : une note de recherche estime que les activités de publicité extérieure demeurent 'robustes'. Surtout, si la communication extérieure reste son point fort, le groupe a fortement étoffé ses activités publicitaires classiques, qui concentrent désormais près de la moitié de son CA. Et surtout la publicité numérique, l'un des créneaux les plus dynamiques du secteur.

'Stroër s'est transformé en un intégrateur vertical de toute la chaîne de valeur technologique, en devenant ces deux dernières années une sorte de 'guichet unique' pour les annonceurs', affirme Liberum.

Les analystes estiment aussi que le bilan du groupe lui permet de se lancer dans des opérations de fusion-acquisition, sinon de verser un dividende exceptionnel ou encore de procéder à des rachats d'actions.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant