Stratégie d'investissement spécial Brexit

le , mis à jour le
0
Une vue de Londres. (© O. Andersen / AFP)
Une vue de Londres. (© O. Andersen / AFP)

 

Le résultat inattendu du référendum anglais constitue un choc pour les investisseurs et toutes les instances dirigeantes. Il va alimenter une longue période de forte incertitude préjudiciable à l’activité économique et bien entendu aux marchés financiers. Mais au‐delà de ces doutes, cette crise pourrait aussi favoriser l’émergence de développements ultérieurs plus positifs.

La volatilité importante qui va régner sur les marchés financiers créera également de nouvelles opportunités d’investissement à moyen terme. Tous les commentaires convergent vers ce mot « incertitude » que les marchés redoutent tant. Celle‐ci est d’autant plus forte que les conséquences du vote anglais sont extraordinairement complexes, très difficiles à évaluer, tant dans leur ampleur que dans leur durée. Très modestement, nous allons essayer de les recenser et de les apprécier.

Conséquences politiques multiples au Royaume‐Uni 

Le référendum était consultatif et devrait déboucher sur la séquence suivante : David Cameron restera en place jusqu’à désignation de son remplaçant par le Parti Conservateur au cours de l’été. Le nouveau 1er Ministre, issu du camp du Brexit, demandera alors à l’Assemblée de se prononcer sur l’activation de l’article 50 du Traité Européen prévoyant les modalités de sortie d’un pays.

Comme aucune majorité ne se dégage à ce jour en ce sens aux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant