STRATEGIE-Amundi n'exclut pas un retour sur les émergents à moyen terme

le
0

PARIS, 13 octobre (Reuters) - Amundi maintient une position prudente sur les marchés émergents, qui pourraient à un horizon de moyen terme offrir des "points d'entrée" après les ajustements qu'ils subissent, notamment sur la parité de leurs devises par rapport au dollar. Lors d'un point de presse, Pascal Blanqué, responsable de l'investissement chez Amundi (CIO), a souligné mardi que les ajustements, déclenchés en mai 2013 par la Fed qui avait alors évoqué la fin de sa politique d'assouplissement quantitatif (QE) puis en 2014 et 2015 par les reports de hausse des taux américains, ont surtout porté sur les parités de change. "Les ajustements de change se sont faits au détriment de la Chine", a expliqué Bastien Drut, stratégiste, en précisant que depuis août 2008, le yuan a pris 38%, contre +13% pour le dollar, -16% pour le yen et -18% pour l'euro. Il a ajouté que les devises émergentes comptaient pour plus de la moitié de l'appréciation effective du dollar depuis l'été 2014, la monnaie chinoise comptant pour 21% dans le panier de devises de la Fed alors que l'euro pèse 16%. Pour Romain Boscher, directeur des gestions actions chez Amundi, "la correction n'est pas encore tout à fait terminée". Mais, a-t-il souligné, la "chute des devises émergentes s'est récemment accélérée (reflétant la chute de la profitabilité des entreprises), cela ressemble à une capitulation, prélude à un point d'entrée." Les responsables d'Amundi ont clairement indiqué que ce "point d'entrée" n'était pas encore là et que, dans leur portefeuille modèle, les émergents sont sous-pondérés car, outre le risque de change, ces pays présentent un risque géopolitique sérieux. Mais à l'intérieur d'un portefeuille émergents, leur préférence porterait sur les pays à devises solides: Inde, Philippines, Mexique, Thaïlande et Europe centrale. Le POINT sur la gestion d'actifs en France FUND/FR (Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant