STRATEGECO SOLAR : Suspension temporaire de la cotation d’ENEOVIA

le
0

JOINVILLE-LE-PONT (Val de Marne) le 27 octobre 2011. Les opérations comptables, juridiques et capitalistiques en cours sur la société ENEOVIA nécessitent la suspension temporaire du cours de bourse.

La nouvelle baisse tarifaire gouvernementale au 1er octobre 2011 de 9,5% sur les prix de rachat de l'électricité photovoltaïque intégré aux grandes toitures (la 6ème en 20 mois) confirme le bien fondé du choix d'ENEOVIA de stopper le développement du solaire photovoltaïque en France. Il n'est en effet pas possible de continuer à investir des millions d'euros dans une filière industrielle dont les règles légales changent tous les trimestres depuis le début de l'année 2010 avec des effets rétroactifs récurrents. Ces changements de politique publique ont eu un impact destructeur sur toute la filière photovoltaïque française qui a déjà procédé à plusieurs milliers de licenciements en quelques mois et qui a assisté à de très nombreuses faillites de PME-PMI.

ENEOVIA a donc du s'adapter à ce changement d'environnement règlementaire en un temps record. Cela s'est traduit au cours des 2 dernières années, par une forte réduction des effectifs de la société, un abandon en octobre 2011 de très nombreux projets lancés en 2009 et  2010 (qui devaient impérativement être raccordés avant le 10 septembre 2011) et de gros impayés de la part de clients acquéreurs de centrales (rendus insolvables par la crise).

Dans ce contexte extrême, dont personne ne pouvait imaginer l'ampleur et les conséquences aussi désastreuses que brutales pour toute la filière, ENEOVIA a choisi d'apurer totalement son activité solaire en octobre 2011 provoquant de lourdes pertes pour l'exercice 2011 (cf communiqué du 13 octobre 2011).

En parallèle de ce « nettoyage » entamé début 2010, ENEOVIA a cherché à capitaliser sur son expérience acquise dans l'immobilier depuis 2007. Cela s'est traduit par la commercialisation en 2010 et 2011 de l'immeuble de Vichy, le lancement du nouveau concept KAB'IN en février 2011 et la recherche d'une opération de croissance externe dans le second ½uvre du bâtiment dès mai 2011.

Afin d'être parfaitement transparent avec l'ensemble des actionnaires, ENEOVIA a publié dès le 13 octobre 2011 ses chiffres arrêtés à septembre 2011 qui tiennent compte de ce changement contraint par la législation française : 880K¤ de pertes sur ENEOVIA SA et 63K¤ de pertes sur STRATEGECO EXPLOITATION. Le prévisionnel de résultats pour l'année entière 2011 est une perte de 1.580K¤ sur ENEOVIA SA et de 260K¤ sur STRATEGECO EXPLOITATION.

Les actionnaires souhaitant sortir suite à l'annonce de pertes du 13 octobre 2011 et à la convocation d'une Assemblée Générale Extraordinaire fin novembre 2011 ont pu le faire aisément en se dessaisissant de leur actions sur le marché boursier très liquide (environ 80.000 titres échangés en quelques jours). Le cours en a subit les conséquences en passant de 0,91¤ à 0,47¤/action en quelques séances soit une chute de 48%.

Les prochaines opérations comptables, légales et capitalistiques qui vont intervenir sur ENEOVIA au cours des prochaines semaines nécessitent une suspension temporaire de la cotation. La cotation boursière ne reprendra donc que courant  décembre 2011 au plus tôt une fois terminé ces opérations.

Un communiqué de presse préalable à la reprise de cotation informera tous les actionnaires des changements intervenus en novembre et décembre 2011 : renforcement important de la capacité financière d'ENEOVIA,  avancement de l'opération de croissance externe en cours, commercialisation du KAB'IN, résultat du recouvrement par voie judiciaire des lourds impayés subits, état de raccordement des dernières centrales solaires construites.

Contact presse : 01 55 97 48 22, contact@eneovia.fr

A propos du groupe ENEOVIA (www.eneovia.fr ) :

Le groupe ENEOVIA créé en 1999, (Paris Euronext : Euronext Paris - FR0010535849 - MLLAR) se positionne sur l'immobilier bioclimatique et le conseil en efficacité énergétique au service des professionnels, des collectivités locales et des particuliers.

CHASTLETON, 1er actionnaire d'ENEOVIA SA, est une société de capital investissement, basée à Hong Kong, dont l'horizon de placement est entre 5 et 8 ans. Elle est entrée au capital d'ENEOVIA SA en décembre 2009 et a régulièrement augmenté sa participation. Son capital est détenu par des dirigeants chinois de grands groupes industriels. Les  administrateurs de CHASTLETON sont très actifs dans la détermination de la stratégie à long terme des sociétés détenues. Le soutien financier des filiales est toujours important et couvre généralement l'intégralité des besoins sous forme de capital, comptes courant d'associé, lignes de crédit.

ENEOVIA a reçu le Mérite au développement des technologies industrielles (PME-PMI) attribué par l'Institut International de Promotion et de Prestige à l'Unesco en mars 2010. En septembre 2009, l'entreprise a été nommée au prix de l'Entrepreneur de l'année et lauréat PM'UP du Conseil Régional d'Ile-de-France. Les références du groupe sont : BP, Spie Batignoles, NEXITY, 1er Ministre, VEOLIA Propreté, Mairie de Joinville le Pont, Mairie de Saint Maur, Conseil Général du 85 et du 66, Lycée Saint Maximim dans le Var, CNRS, SOLABIOS, SunEdison, Tenergie, Rouen Business School, General Electric, AXE OUEST Energie, Elyosun...

Information non réglementée
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-25590-27102011suspensiondecotation.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant