Strasbourg : Vincent Collet content pour Ajinca mais...

le
0

Figure de proue et leader de Strasbourg depuis deux saisons, Alexis Ajinca a quitté la SIG ce mardi pour rejoindre les Pelicans de la Nouvelle-Orléans. Un départ surprenant mais qui correspond à une clause inclue dans le contrat du pivot international. Champion d'Europe 2013 avec les Bleus, le Forézien réalise son rêve en rejoignant pour la deuxième fois la NBA. Une déception pour son entraîneur Vincent Collet qui ne s'attendait pas à un départ en cours de saison : « Je suis content pour Alexis, parce que je sais que c'est l'objectif qu'il poursuivait, mais je ne pensais pas que ça arriverait à ce moment-là de la saison, je pensais plutôt en fin de saison, a reconnu le sélectionneur de l'équipe de France dans les Dernières Nouvelles d'Alsace. Il va nous falloir faire avec, mais ça reste quand même, dans un premier temps, un coup dur. C'était notre joueur majeur depuis le début de la saison, notre fer de lance, et il va falloir qu'on reconstruise un équilibre d'équipe à une période où il n'y a pas pléthore de joueurs sur le marché. » Avec l'arrivée de la trêve hivernale, l'élimination de certaines équipes de l'Euroligue ainsi que la manne financière récupérée du départ d'Ajinca (autour de 575 000 $), la SIG devrait pouvoir trouver son bonheur mais ne devra pas faire d'erreur de casting.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant