Strasbourg : le candidat PS remporte la législative partielle

le
0
Éric Elkouby, le nouveau député PS de la 1re circonscription du Bas-Rhin.
Éric Elkouby, le nouveau député PS de la 1re circonscription du Bas-Rhin.

Le candidat socialiste Éric Elkouby a emporté le second tour de la législative partielle dans la 1re circonscription du Bas-Rhin, dimanche 29 mai. Le candidat partait favori dans cette circonscription détenue par le PS depuis dix-neuf ans. Ce proche du député sortant Armand Jung - démissionnaire pour des raisons de santé - a recueilli 53,77 % des voix, soit 900 voix de plus que son concurrent des Républicains Jean-Emmanuel Robert qui a totalisé 46,22 % des suffrages.

L'élection n'a mobilisé que deux électeurs sur dix, avec un taux d'abstention de 79,68 %. Au premier tour, l'abstention s'élevait à 77,71 %. Malgré cela, l'avantage d'Éric Elkouby a pu se vérifier dès le premier tour puisqu'il a recueilli 30,48 % des suffrages, contre 19 % à Jean-Emmanuel Robert. Cependant,  au second comme au premier tour, l'ex-assistant parlementaire d'Armand Jung a obtenu des scores nettement inférieurs à ceux de son mentor. En 2012, le parlementaire socialiste avait été réélu avec 62 % des voix, après avoir totalisé 42 % au premier tour, face à une candidate UMP alors peu connue.

« L'îlot rose » du Bas-Rhin

Éric Elkouby, déjà conseiller départemental d'opposition et adjoint au maire de Strasbourg, devient donc député dans un territoire un peu à part. Dans une Alsace très ancrée à droite et au centre droit, et où Strasbourg (dirigée par le maire PS Roland Ries) fait figure d'« îlot...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant