Strasbourg lance les travaux de trois prestigieuses tours

le
0
Au total, les "Black Swans" comprendront environ 220 logements privés, un hôtel 4 étoiles de 120 chambres à l'enseigne Okko, une résidence pour étudiants, une résidence-services et des commerces. (ICADE)
Au total, les "Black Swans" comprendront environ 220 logements privés, un hôtel 4 étoiles de 120 chambres à l'enseigne Okko, une résidence pour étudiants, une résidence-services et des commerces. (ICADE)

(AFP) - Le promoteur Icade a lancé lundi la construction de trois tours de 50 m de haut près du centre de Strasbourg, un projet de 30.000 m2 et 100 millions d'euros présenté par la municipalité comme emblématique de sa politique de développement urbain.

La première pierre du programme "Black Swans" (cygnes noirs) a été posée par la direction d'Icade, le maire (PS) de Strasbourg Roland Ries et l'architecte du projet, Anne Demians.

Le projet, dont le nom fait référence à sa couleur dominante et à sa localisation près d'un ancien bassin portuaire, doit être achevé en 2017 pour deux des immeubles, et en 2018 pour le troisième, a précisé Olivier Kinder, directeur régional d'Icade.

Au total, les "Black Swans" comprendront environ 220 logements privés, un hôtel 4 étoiles de 120 chambres à l'enseigne Okko, une résidence pour étudiants, une résidence-services et des commerces.

Les logements sont commercialisés environ 4.500 euros le m2, ce qui correspond à du haut de gamme à Strasbourg.

L'ensemble doit être érigé sur la presqu'île Malraux, située dans une ancienne zone portuaire en cours de réhabilitation, et dont l'aménagement s'inscrit dans un projet plus vaste qui vise à reconquérir le vide urbain entre Strasbourg et Kehl, sa voisine allemande, en y accueillant à terme 20.000 nouveaux habitants et 8.500 emplois.

Les nouvelles tours seront "un élément central de ce nouveau morceau de ville qui sera le coeur d'une agglomération transfrontalière", s'est félicité le maire Roland Ries. 

Le secteur a déjà été doté en 2008 d'une médiathèque vaste et moderne, aménagée dans un ancien entrepôt. Juste à côté, un ancien silo à grains de 47 m de haut a été transformé en résidence universitaire, partiellement ouverte depuis la rentrée.

Concernant le projet "Black Swans", la municipalité avait dans un premier temps envisagé de construire une seule tour de près de 100 m de haut, mais ce choix avait déclenché localement une vive polémique, une partie des Strasbourgeois jugeant sa hauteur excessive.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant