Stokomani, roi du déstockage, profite de la course aux prix bas

le
0
Les ventes des magasins spécialisés dans les fins de série de grandes marques progresse de 20% depuis janvier.

De quoi rendre jaloux la plupart des enseignes de distribution. Stokomani est bien parti pour finir 2012 sur une croissance record. Depuis janvier, les ventes de ce leader du déstockage de produits de grande marque progressent de 20 %, après une hausse de 13 % en 2011, où le chiffre d'affaires a atteint 186 millions d'euros.

«Le consommateur a besoin d'acheter malin, pas uniquement en temps de crise», avance Jean-Jacques Namani, président de Stokomani, pour expliquer son succès. Et c'est encore plus vrai en temps de crise: l'attention portée aux prix est à son niveau le plus élevé jamais observé, en hausse de 7 points en un an, selon une récente étude du Credoc.

«Des marques, des prix», telle est la devise de Stokomani depuis la création du premier magasin, «Les Soldes de Namani», en 1961 à Creil (Oise) par le forain Maurice Namani, père de l'actuel président. Depuis, le spécialiste des fins de séries s'est transformé en une véritable enseigne, rassemblant f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant