Stoke et Shaqiri assurent le spectacle, Leicester tient le choc

le
0
Stoke et Shaqiri assurent le spectacle, Leicester tient le choc
Stoke et Shaqiri assurent le spectacle, Leicester tient le choc

Stoke City qui enchaîne, Arsenal qui se reprend et Leicester qui continue sa bataille, Louis van Gaal qui respire, Ighalo qui bouscule et un Cech record. C'était la dix-neuvième journée, avec quelques folies.

L'équipe de la journée : Stoke City


"Tous les buts inscrits aujourd'hui représentent parfaitement le football que je veux mettre en place." Lundi, Goodison Park a pris une gifle. De la main de Mark Hughes et des gars de Stoke City. En quelques semaines, les Potters ont battu Chelsea, Manchester City, Manchester United et ont gagné à Everton cette semaine (4-3) après avoir été menés (3-2) à vingt minutes de la fin. Plus que les résultats, c'est l'impression doucement agréable que dégage les joueurs de Hughes dans le jeu. Un football offensif, organisé autour des refoulés Arnautovic, Afellay, Bojan et Shaqiri, arrivé cet été de l'Inter et double buteur contre Everton avec notamment un lob délicieux sur Howard. Stoke joue désormais au foot, vraiment, et affiche une force de caractère redoutable face aux gros du championnat. Au point de n'être aujourd'hui qu'à sept points du podium et d'avoir fait de Marko Arnautovic un gentil. Rien que ça.

Le joueur de la journée : Odion Ighalo


Pour beaucoup, il y a quelques mois, il n'était encore rien. Juste un homme, sorti des gangs de son enfance à Lagos au Nigeria, débarqué en Norvège à dix-huit ans et arrivé en Angleterre, à Watford, en juillet 2014. Sauf que voilà, Odion Ighalo est progressivement devenu quelqu'un et les chiffres le prouvent : en 2015, l'attaquant des Hornets a inscrit trente buts entre la Championship et la Premier League, soit le meilleur total des quatre premières divisions anglaises. Son mois de décembre a été joué sur la même musique avec sept buts marqués lors des six derniers matches dont le dernier, lundi, tout en puissance face à Tottenham (1-2). Ighalo représente le nouveau visage affiché par Watford ces dernières semaines. Car malgré la défaite face aux Spurs, le club est aujourd'hui huitième du championnat à mi-saison, porté par le duo Ighalo-Deeney qui comptent vingt buts à eux deux. Sans faire de bruit.

[IMG…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant