STMicroelectronics vise un retour à la croissance en 2015

le
0

* CA et marge du T4 conformes aux attentes du marché * STM devrait profiter des effets de change en 2015-analystes * CA 2014 à $7,4 mds (-8,4%) avec l'arrêt de la JV mobile * CA du T1 attendu en repli de 5%, marge brute vue à 33,2% PARIS, 28 janvier (Reuters) - STMicroelectronics STM.PA a annoncé mercredi qu'il visait un retour à la croissance de son chiffre d'affaires cette année après un exercice 2014 encore pénalisé par l'arrêt de sa coentreprise déficitaire dans le mobile. Outre l'effet positif de ses mesures de réduction de coûts, le fabricant de semi-conducteurs devrait bénéficier d'un important coup de pouce de l'affaiblissement de l'euro par rapport au dollar qui, s'il se maintient, pourrait temporairement faire passer au second plan ses difficultés structurelles et une activité toujours en demi-teinte. Le groupe franco-italien réalise l'essentiel (85%-90%) de ses ventes en dollar tandis qu'environ la moitié de ses coûts sont libellés en euro, ce qui en fait l'une des entreprises les mieux placées de son secteur pour tirer parti du recul de la devise européenne, soulignent plusieurs analystes. Selon la Société générale, une hausse de 1% du dollar lui rapporterait ainsi entre 8 à 10 millions de dollars d'Ebit par trimestre. Le titre affiche une progression de près de 20% depuis le début de l'année, une performance supérieure à celle de l'indice européen des valeurs technologiques en Europe .SX8P , en hausse de près de 4% sur la même période. "Notre objectif principal en 2015 est de continuer à progresser par rapport à l'année précédente avec un retour à la croissance de notre chiffre d'affaires et la poursuite de l'amélioration de notre structure de coûts", commente le PDG Carlo Bozotti, cité dans un communiqué. Sur l'ensemble de l'exercice qui vient de se terminer, STMicroelectronics a dégagé un chiffre d'affaires de 7,4 milliards de dollars, en repli de 8,4%. En excluant les ventes héritées de son ancienne coentreprise dans le mobile ST-Ericsson, la baisse aurait été limitée à 1,8%. En dépit de ce recul des ventes, STMicroelectronics a sensiblement amélioré sa marge, passée de 32,3% à 33,7%, tandis que la société a renoué avec un résultat d'exploitation positif de 168 millions de dollars, contre une perte de 465 millions en 2013, grâce aux efforts de réduction des coûts. Sur le seul quatrième trimestre, le groupe franco-italien a dégagé des ventes de 1,83 milliard de dollars et une marge brute de 33,8% conforme à ses prévisions et aux anticipations du marché selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Pour le premier trimestre 2015, il anticipe un chiffre d'affaires en baisse d'environ 5% par rapport aux trois mois précédents, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage près, tandis que la marge brute devrait s'établir autour de 33,2%, à plus ou moins 2,0 points de pourcentage près. STMicroelectronics souligne que cette prévision, si elle se concrétise, "marquerait une évolution plus favorable que notre saisonnalité habituelle", le premier trimestre étant traditionnellement creux pour le groupe. Le marché tablait jusque-là sur un chiffre d'affaires trimestriel de 1,707 milliard de dollars, ce qui marquerait une baisse de 6,7%, selon Thomson Reuters I/B/E/S. Mardi, le titre a clôturé à 7,358 euros (-2,58%), donnant une capitalisation boursière de 6,7 milliards d'euros. "Les chiffres du T4 sont en ligne avec les attentes (...) et la situation semble bien évoluer", commente un trader en poste à Londres. * Le communiqué : http://bit.ly/1CfOMMV (Gwénaëlle Barzic et Eric Auchard, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant