STMicroelectronics : trop d'incertitudes

le
0
Une puce STMicroelectronics. (© E. Cheung)
Une puce STMicroelectronics. (© E. Cheung)

Tendance bien connue dans les semi-conducteurs, la miniaturisation s’est manifestement propagée au dividende de STMicroelectronics. Et par ricochet à son cours de Bourse. Le titre est revenu proche de ses plus bas de fin 2012, après avoir perdu près de la moitié de sa valeur en un an.

Le groupe proposera à l’assemblée générale du 25 mai un coupon de 0,24 dollar. Le dividende est ainsi amputé de 40%. Maigre consolation, le rendement ressort à 4,5%, reflet de l’effondrement du cours.

Un mauvais signal

C’est un mauvais signal envoyé par le leader européen du secteur. Déjà très bien valorisé, le titre perd un soutien de poids.

Sans compter l’incertitude persistante sur le maintien aux commandes de Carlo Bozotti, en poste depuis 2005. Des rumeurs font état de son remplacement par Marco Patuano, ancien patron de Telecom Italia. Quoiqu’il en soit l’accord des États français et italien, qui ont du 27% du capital, sera nécessaire.

Nous conseillons de vendre STMicroelectronics.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant