STMicroelectronics pénalisé par sa filiale mobile

le
0
La valeur de la coentreprise avec ST-Ericsson a été réduite. Le groupe franco-italien, qui a engagé un nouveau plan d'économie, aggrave ses pertes au troisième trimestre.

Carlo Bozotti, le PDG du numéro un européen des semi-conducteurs, dévoilera en décembre son plan stratégique pour redresser le groupe «de manière durable». Il veut s'appuyer sur «les deux piliers, qui ont vocation à rester chez STMicroelectronics, le digital et l'analogique», rappelle le patron au Figaro. Mais «l'environnement est plus difficile», des «clients européens ont réduit leurs commandes et, certains, de manières très significatives», ajoute Carlo Bozotti.

Les difficultés de Nokia, qui fut son premier client, se lisent dans ses résultats. Au troisième trimestre, STMicroelectronics a enregistré un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de dollars, en repli de 11,3 %, pour une perte nette, part du groupe, de 478 millions de dollars. «Nous avons dû ajuster la valeur, comme n...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant