STMicroelectronics : la faute aux États actionnaires ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Après avoir accusé en 2013 sa cinquième perte nette en sept ans, STMicroelectronics vise un retour aux bénéfices sur l'exercice en cours.

Autre objectif : une marge d'exploitation de 10% mi-2015. Cela paraît ambitieux, à moins d'une drastique restructuration ou du retour d'une forte croissance. Le groupe évolue dans un secteur à la fois cyclique, compétitif et très gourmand en capitaux.

Surtout, sa stratégie semble contrainte par les Etats français et italiens, qui détiennent 27,5% du capital. STMicro est poussé à investir lourdement dans ses deux pays d'origine. La logique économique devrait plutôt le conduire à s'implanter en zone dollar.

Par ailleurs, des activités peu rentables sont maintenues dans le giron du groupe, telle une partie de la division digitale.

Nous conseillons de vendre STMicroelectronics.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant