STMICROELECTRONICS annonce sa sortie de l'activité set-top-box et des suppressions de postes

le
0

(AOF) - STMicroelectronics a fait état d'un résultat net part du groupe en baisse en 2015 à 104 millions de dollars, à comparer avec le bénéfice de 2014 de 128 millions. Le résultat d'exploitation publié du fabricant de semi-conducteurs est passé de son côté de 168 à 109 millions de dollars en un an et son chiffre d'affaires a baissé de 6,8% à 6,90 milliards de dollars. Si l'on exclut les effets de change négatifs et les ventes des produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson, la baisse se limite à 3,3%.

Au seul quatrième trimestre, STMicro a vu son bénéfice net chuter de 43 à 2 millions de dollars et son résultat d'exploitation passer de 38 à 25 millions. Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe a reculé de son côté de 5,5% à 1,67 milliard de dollars. Par rapport au quatrième trimestre 2014, le chiffre d'affaires net a diminué de 8,8% ou de 5,5% si l'on exclut les effets de change négatifs et les ventes des produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson.

Par ailleurs, STMicroelectronics a annoncé l'arrêt du développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les set-top-box et les gateways domestiques. "Cette décision difficile est en adéquation avec notre stratégie qui consiste à n'opérer que des activités soutenables financièrement, et est la conséquence des pertes significatives de l'activité produits pour set-top-box au cours des dernières années dans un environnement de marché de plus en plus difficile", justifie le groupe.

Cette mesure va se traduire par des suppressions de postes, qui pourraient concerner 1400 salariés dans le monde, dont environ 430 en France via un plan de départs volontaires, environ 670 en Asie et environ 120 aux Etats-Unis. En 2016, le réalignement global des effectifs devrait affecter environ 1100 salariés, dont environ 150 en France. Par ailleurs, 600 salariés aujourd'hui compris dans le périmètre associé à l'activité produits set-top-box seront redéployés, principalement pour soutenir les ambitions de croissance de ST dans les produits numériques pour l'automobile et les microcontrôleurs. Les économies sur une base annualisée sont estimées à 170 millions de dollars une fois le plan achevé, et les coûts de restructuration attachés à environ 170 millions de dollars.

En termes de perspectives enfin, le fabricant de semi-conducteurs s'attend à une baisse de son chiffre d'affaires d'environ 3% au premier trimestre 2016 par rapport au quatrième trimestre 2015, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage près.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant