STMicro n'a pas fait d'offre sur Fairchild

le
0

PARIS, 29 octobre (Reuters) - STMicroelectronics STM.PA ne donnera pas plus de détails pour le moment sur la restructuration de sa division numérique (DPG), a annoncé son PDG, qui a par ailleurs démenti avoir fait une offre sur la société américaine Fairchild Semiconductor FCS.O . Le groupe devait se prononcer sur la stratégie adoptée pour DPG lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre. Les syndicats français du fabricant de semi-constructeurs redoutent un plan social qui pourrait toucher plus de 1.000 emplois. Alors que les consolidations s'enchaînent chez les semi-conducteurs, les difficultés de DPG empêchent pour l'instant STM d'y participer. "Les acquisitions ont bien sûr de l'intérêt pour une société comme STM, mais ce n'est certainement pas sur la table pour le moment", a coupé court Carlo Bozzoti, avant de démentir toute offre de son groupe sur Fairchild, comme la presse l'avait annoncé. Alors que le fabricant de semi-conducteurs a publié jeudi des résultats trimestriels décevants, et des prévisions en berne pour le quatrième trimestre, le PDG ne s'est pas montré rassurant à court terme, estimant que les conditions dégradées du marché pourraient se prolonger sur encore deux trimestres. (Joseph Sotinel et Eric Auchard, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant