STMicro et Texas Instruments prudents pour le 3e trimestre

le
0
LES RÉSULTATS TRIMESTRIELS DE STMICRO CONFORMES AUX ATTENTES
LES RÉSULTATS TRIMESTRIELS DE STMICRO CONFORMES AUX ATTENTES

SAN FRANCISCO (Reuters) - STMicroelectronics a fait état lundi de résultats trimestriels conformes aux attentes, tout en se montrant prudent, comme Texas Instruments, pour le troisième trimestre en raison d'une détérioration de la conjoncture économique mondiale.

"Comme nous l'avions constaté pendant la fin du deuxième trimestre, l'environnement économique mondial s'est affaibli. En conséquence, le rythme des commandes en juin a diminué et reste quelque peu irrégulier", déclare Carlo Bozotti, PDG du groupe, cité dans un communiqué.

De son côté, Texas Instruments, qui a fait état de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, déclare que "l'environnement économique mondial conduit clients et distributeurs à être de plus en en plus prudents dans le placement de nouvelles commandes".

Mais, contrairement à son concurrent américain, STMicroelectronics, dont les semi-conducteurs équipent les voitures, les ordinateurs ou encore les téléphones portables, prévoit une hausse de son chiffre d'affaires du troisième trimestre par rapport au deuxième.

"Pour le troisième trimestre, la société table sur une progression du chiffre d'affaires d'environ 2,5%, plus ou moins trois points de pourcentage, par rapport au deuxième trimestre", précise STMicroelectronics dans un communiqué.

"Si le taux d'utilisation des capacités devait rester comparable à celui du deuxième trimestre, la marge brute du troisième trimestre devrait s'établir à environ 35,3%, plus ou moins un point et demi de pourcentage."

Texas Instruments a dit anticiper pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires compris entre 3,21 et 3,47 milliards de dollars, ce qui implique un point médian inchangé par rapport au deuxième.

Sur les cinq dernières, le groupe a réalisé en moyenne une hausse de 6% de son chiffre d'affaires du troisième trimestre par rapport au deuxième.

STMICRO VA RÉDUIRE DE 25% SES DÉPENSES D'INVESTISSEMENT

Texas Instruments a annoncé un bénéfice net de 446 millions de dollars (367 millions d'euros) sur le deuxième trimestre 201, soit 0,38 dollar par action. Sur la même période de 2011, Texas Instruments avait dégagé un résultat de 672 millions de dollars (0,56 dollar/action).

Les analystes financiers avaient tablé sur un bénéfice net par action de 0,41 dollar. Le chiffre d'affaires est ressorti à 3,34 milliards de dollars contre un consensus de 3,35 milliards.

L'action Texas Instruments reculait de 1% dans des échanges d'après-Bourse.

STMicroelectronics a réalisé sur le deuxième trimestre 2012 un chiffre d'affaires de 2,15 milliards de dollars, contre 2,57 milliards il y a un an.

Le groupe a perdu 75 millions de dollars sur la période, contre un bénéfice de 420 millions il y a un an.

Les analystes financiers avaient tablé sur un chiffre d'affaires de 2,15 milliards de dollars pour le deuxième trimestre, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Pour le troisième, ils voient 2,1 milliards.

"Les résultats du deuxième trimestre sont en amélioration par rapport au premier trimestre malgré le changement du sentiment de nos clients en juin en raison du contexte macroéconomique", ajoute Carlo Bozotti.

Il ajoute que le groupe va se consacrer en priorité au second semestre à des gains de parts de marché et au maintien de la "solide situation financière" de STMicroelectronics.

"Dans cette optique, nous allons réduire d'environ 25% notre plan de dépenses d'investissement afin de le ramener dans une fourchette comprise entre 500 et 600 millions de dollars pour l'exercice 2012", souligne Carlo Bozotti.

"Les réductions de coûts resteront au centre de nos préoccupations. De cette manière, nous entendons gagner en légèreté et en souplesse pour nous adapter aux conditions du marché et pour réduire la volatilité de nos résultats."

Sur le deuxième semestre 2012, les charges de dépréciation et de restructuration, liées pour la majeure partie d'entre elles à ST-Ericsson, la coentreprise à 50-50 entre le groupe et Ericsson, s'élèvent à 56 millions de dollars, contre 18 millions de dollars au premier trimestre.

Fin avril, ST-Ericsson a annoncé un approfondissement de sa restructuration avec le transfert d'une partie de ses activités à sa maison-mère STMicroelectronics et la suppression de 1.700 emplois.

Noel Randewich et Sinead Carew; Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant