Steve Mandanda n'a pas aimé le timing

le
0
Steve Mandanda n'a pas aimé le timing
Steve Mandanda n'a pas aimé le timing

Steve Mandanda, le gardien de but et capitaine de Marseille, s'est présenté vendredi en conférence de presse. L'occasion d'évoquer le départ de Marcelo Bielsa ou encore l'affiche de dimanche contre Reims (2eme journée de Ligue 1).

Le départ de Marcelo Bielsa

Présent ce vendredi devant les journalistes, Steve Mandanda, le gardien de but et capitaine de Marseille, a évidemment été invité à revenir sur la démission surprise de Marcelo Bielsa. « On ne s’y attendait pas du tout, a expliqué l’international français en conférence de presse. J'ai tenu un peu tout le monde sur le discours avec les jeunes concernant le départ de Marcelo. C'est plus le timing qui me dérange dans cette démission. On n’a pas le temps de trop réfléchir. Je pensais vraiment que Marcelo était l'homme clé de l'OM. Maintenant, il n'est plus là et ce sera un autre... On va s'en sortir car à la solidarité du groupe. Pour nous, ce n'est pas évident. Mais le club est plus fort que n'importe qui. Bielsa avait l'air vraiment déterminé après sa décision. Il y a la version de Bielsa et celle du président concernant sa démission. Je vous laisse juger de tout ça... »

L’intérim de Franck Passi

Alors que Franck Passi se verrait bien faire plus qu’un simple intérim, Steve Mandanda a expliqué ne pas avoir la moindre information sur la succession de Marcelo Bielsa. Mais l’ancien Havrais avoue que certains changements sont déjà visibles avec le désormais ex-adjoint d’El Loco. « Franck devient le coach et n'est plus le confident que l’'on a pu avoir. Ce n’est plus la même relation. C’est difficile de changer une philosophie de jeu en une semaine, le coach vous en parlera. Là, il y a eu du jeu cette semaine à l'entraînement. Ce qu'il n'y avait pas avec Bielsa... Il a déjà mis sa patte. Il y a plus de jeu. Les joueurs aiment faire de la conservation et des jeux réduits. Ils prennent du plaisir avec ces exercices. Il y a aussi des exercices de finition, donc tout le monde y trouve son compte. » Mais jusqu’à quand ?

Le déplacement à Reims

Après la défaite inaugurale face à Caen (1-0), les Olympiens se retrouvent déjà sous pression avant le déplacement de dimanche soir sur la pelouse de Reims (2eme journée de Ligue 1). « C’est important de gagner face à Reims pour la confiance et être rapidement dans la course au podium. Les matchs ne se ressemblent pas. La saison passée, on avait ouvert le score rapidement, cela nous avait facilité la tâche. Cette année, on a l’ambition de gagner mais ça m’étonnerait que l’on gagne 5-0 mais si c’est le cas, tant mieux. Le week-end dernier, nous avons été défaillants devant le but. Nous n’avons pas réussi à concrétiser les occasions. Il faut être plus réaliste. On a eu deux jours de repos. On a pu évacuer cette décision du coach de démissionner. L'ambiance est bonne. Il faut faire preuve de solidarité et de caractère pour surmonter les épreuves aujourd'hui. Il faut essayer de retrouver de la normalité, même si rien n'est jamais normal à l'OM. » Surtout ces derniers temps...

(Avec Karim Attab, à Marseille)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant