Steve Jobs s'absente, Apple chahuté en Bourse

le
0
Le patron d'Apple prend de nouveau un congé maladie. Une nouvelle qui provoque la chute du titre en Bourse.

Électrochoc. L'annonce de Steve Jobs, hier (lundi) de prendre congé une nouvelle fois, pèse lourd sur le moral des investisseurs. Comme d'habitude, quand le capitaine Apple quitte -temporairement- le navire Apple, le premier symptome, c'est le coup de frisson, suivi du c½ur qui s'emballe. Et généralement, le cours en Bourse de la troisème plus grosse capitalisation boursière du monde décroche. C'est encore le cas ce mardi : à la clôture, le titre perd 2,25% à 340,65 dollars, dans un marché qui gagne 0,43%.

Selon Piper Jaffray, analyste chez Gene Munster, «à chaque fois que Steve Jobs a dû partir pour un congé maladie, l'impact sur l'action Apple a été moindre». La dernière fois que le patron a du s'absenter, entre janvier et juin 2009, le titre Apple a même grimpé de 50% sur la période. Quelques mois auparavant toutefois, alors que l'homme était apparu affaibli et amaigri lors d'une conférence, il avait plongé de 10% en une seule semaine.

Résultats trim...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant