Stephen Sutton, qui avait ému les internautes, est mort des suites de son cancer

le
0
Stephen Sutton, qui avait ému les internautes, est mort des suites de son cancer
Stephen Sutton, qui avait ému les internautes, est mort des suites de son cancer

Il avait ému toute l'Angleterre et Internet en se battant contre le cancer - le sien et celui des autres-  récoltant plus de trois millions de livres au profit d'une association caritative. Ce mercredi, Stephen Sutton, ce jeune Britannique de 19 ans atteint d'un cancer de l'intestin incurable, est décédé après plusieurs mois douloureux, et pleins d'espoir.

C'est la mère de Stephen qui a annoncé la triste nouvelle sur la page Facebook de son fils ce mercredi matin, en lui rendant un vibrant hommage :

«Mon coeur est à la fois rempli de fierté et de douleur pour mon fils, si généreux et source d'inspiration, qui vient de s'en aller tranquillement dans son sommeil au petit matin, ce mercredi 14 mai. L'effusion de messages de soutien et d'amour envers Stephen nous aideront en ces heures difficiles, tout comme ils ont aidé Stephen durant son parcours. Nous savons tous qu'il ne sera pas oublié, son esprit va continuer de vivre, à travers tout ce qu'il a accompli et partagé avec tant de gens».

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

Message sur le mur by Stephen's story.

Le soutien est effectivement au rendez-vous. En deux heures seulement, le message avait reçu près de 500 000 «likes».

Son objectif de dons dépassé...plus de 330 fois

Stephen Sutton voulait devenir médecin. Mais atteint d'un cancer en phase terminale, ce Britannique de 19 ans a décidé l'an dernier d'être « plus pragmatique ». Réalisant qu'il ne pourrait pas sauver de vie grâce à son métier, il a trouvé un moyen original et visiblement très efficace d'apporter sa contribution à la recherche médicale.

«Le fait que la vie ne soit pas toujours juste a nourri mon envie d'aider à rendre ce monde plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant