Stephen Colbert, la mauvaise blague de Barack Obama à François Hollande

le
5
Stephen Colbert, mardi soir à la Maison-Blanche.
Stephen Colbert, mardi soir à la Maison-Blanche.

Nous n'étions pas à la table présidentielle, mardi soir, au dîner d'État donné en l'honneur de François Hollande. Mais une chose est sûre, Michelle Obama a dû bien s'amuser. Non pas tant grâce à son voisin de droite, François Hollande, mais plutôt grâce à son voisin de gauche, Stephen Colbert, un célèbre humoriste qui anime un show tous les soirs à la télé. Il y incarne un présentateur dogmatique dans une parodie des émissions de la chaîne de droite Fox News. Tous les médias s'étaient focalisés avec gourmandise sur l'heureuse élue qui occuperait la place laissée par Valérie Trierweiler à côté de Barack Obama. Ce fut finalement Thelma Golden, une conservatrice d'un musée de Harlem. Mais la présence de Colbert à la table d'honneur a bien plus de piquant. Récemment, dans un sketch très drôle, il a pris comme tête de Turc... François Hollande, qu'il comparait à la fois au bossu de Notre-Dame pour son air grimaçant sur les photos et à un chef de meute de chiens pour ses nombreuses conquêtes féminines. "Je pensais que l'on ne pouvait pas battre Silvio Berlusconi et ses soirées bunga-bunga, mais Hollande a réalisé l'impossible, il a ajouté un troisième bunga", a-t-il plaisanté avant de résumer l'affaire pour le public américain - "La première dame de France est la dernière personne avec qui le président couche" -, puis d'essayer de transposer la situation outre-Atlantique : "Si l'on y réfléchit, en 1998, notre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu le dimanche 16 fév 2014 à 08:19

    dîner de clowns !

  • gnapi le jeudi 13 fév 2014 à 11:36

    C'est pas pour dire. Mais le président normal a beaucoup fait pour le rayonnement du pays. Vu comme un va-t-en guerre en Europe, comme un nord-coréen par les investisseurs et comme un lapin bouffon par les US

  • gnapi le jeudi 13 fév 2014 à 11:26

    Hihihihi. Monsieur petites phrases doit apprécier tant son ineffable sourire éclaire sa bonhomie.

  • a.guer le mercredi 12 fév 2014 à 14:13

    il faut vraiment être américain pour rire d'une aussi pauvre plaisanterie

  • janaliz le mercredi 12 fév 2014 à 13:59

    Ah l'humour anglo-saxon ! Comme il était dit dans un commentaire de l'article, serait-il possible qu'Obama connaisse le film "le diner de c..." ! J'espère que le pingouin a apprécié ! Cela ressemble à ses petites blagues nullardes dont il est friand...