Stéphane Richard veut l'Europe des télécoms

le
0
INTERVIEW - Les opérateurs européens sont au nombre de cent quarante quand la Chine en compte trois et les États-Unis quatre. Le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, plaide en faveur d'une Europe unifiée des télécoms.

LE FIGARO. - Pourquoi les opérateurs européens vont-ils moins bien que leurs pairs américains ou chinois?

Stéphane RICHARD. - Il y a deux raisons aux difficultés. Premièrement, la fragmentation du paysage en Europe. ATT et China Mobile sont gros sans être sortis de leur pays. Les trois ou quatre européens qui sont devenus des poids lourds n'y sont parvenus qu'en sortant d'Europe. C'est paradoxal. Deuxièmement, la régulation en Europe n'a cherché depuis vingt ans que le bien-être à court terme des consommateurs et la baisse des prix. Résultat, certains sont très fragilisés comme KPN et se retrouvent à la merci d'intérêts non européens. C'est un vrai handicap pour l'Europe numérique. À l'inverse aux É...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant