Stéphane Moulin : "La France a trouvé son style"

le
0
Stéphane Moulin : "La France a trouvé son style"
Stéphane Moulin : "La France a trouvé son style"

Victorieuse de l'Allemagne jeudi soir (2-0), l'équipe de France s'est donnée le droit de disputer la finale de son Euro contre le Portugal dimanche prochain. Stéphane Moulin, entraîneur d'Angers et consultant des Bleus pendant l'Euro, analyse cette étape historique.

Après le quart de finale contre l'Islande (5-2), on avait parlé d'un retour d'un schéma plus classique en 4-3-3 contre l'Allemagne. Finalement, Didier Deschamps a misé sur un 4-2-3-1 dans la continuité de ce qui avait été fait au tour précédent. Avez-vous été surpris ?
Oui, mais on a bien entamé la rencontre. C'est quelque chose qui devient une bonne habitude. Après, on s'est retrouvé face à la maîtrise technique des Allemands, il fallait s'y attendre. On a eu la chance que Lloris fasse les arrêts qu'il faut, quand il le fallait et puis, on a bénéficié de ce petit coup de pouce, même si il y avait pénalty, qui fait que la deuxième mi-temps a été totalement différente. On a quand même souffert à la récupération du ballon en première période notamment mais l'option choisie par Didier Deschamps, encore une fois, est la bonne puisqu'il a gagné. Elle s'est surtout avérée payante sur la seconde mi-temps.

Le cas qui nous inquiétait le plus était celui de la défense centrale où Deschamps avait décidé de confirmer Umtiti à la place de Rami. Sur l'ensemble de la rencontre, elle a été performante. Est-ce qu'elle vous a convaincu ?
Je m'en doutais un petit peu. Pour Umtiti, l'Islande était son premier match en équipe de France, alors le deuxième était naturellement meilleur et c'est ce qu'il a été. Même s'il n'avait pas beaucoup d'expérience, c'est un garçon qui avait un certain passé, un certain niveau, et je trouve que son association avec Koscielny va continuer de s'améliorer parce que ce sont les deux joueurs du moment et ils l'ont prouvé jeudi soir.

L'autre point positif de la soirée est forcément Antoine Griezmann, auteur d'un doublé. Contre l'Allemagne, il a simplement été partout : entre les lignes, au pressing, à la création et il a compensé l'impact réduit de Olivier Giroud. Qu'avez-vous pensé de sa performance ?
Je suis d'abord très content pour lui parce qu'on cédait un petit peu à la hâte des critiques contre lui sur le premier match de l'Euro. Et, comme d'habitude, il ne faut jamais aller trop vite dans les jugements parce que les garçons qui ont du talent finissent toujours par le révéler et c'est ce qu'il a fait progressivement dans ce tournoi. Il est le meilleur buteur, il est dans les meilleurs passeurs, il a été le meilleur joueur contre l'Allemagne avec…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant