Stéphane Moulin : "La confiance commence à apparaître"

le
0
Stéphane Moulin : "La confiance commence à apparaître"
Stéphane Moulin : "La confiance commence à apparaître"

Facilement victorieuse d'une timide équipe d'Écosse samedi soir (3-0), l'équipe de France avance avec le sourire vers la porte d'entrée de son championnat d'Europe qui se situe à moins d'une semaine maintenant. Notre consultant des Bleus pendant l'Euro, Stéphane Moulin, tire les ficelles de ce dernier match de préparation.

Après la victoire contre le Cameroun (3-2) lundi soir, le point d'interrogation était encore l'ensemble de la défense. Cette fois, face à une faible équipe d'Écosse, elle n'a pas eu trop de boulot, mais on peut tout de même noter un bémol sur la relance, car si Koscielny a joué verticalement, Rami a semblé une nouvelle fois assez fébrile.
Il ne prend pas de risques. On sent qu'il a encore un problème de confiance, c'est sûr. Rami a très peu joué vers l'avant. Là, ce n'est même pas une question de prises de risques finalement, car on ne demande pas à un défenseur d'en prendre dans la relance, mais plutôt un manque de volonté de faire progresser le jeu. Il se contente dans un premier temps de ne pas perdre le ballon avec un rôle exclusivement défensif, et la relance passera par Laurent Koscielny, c'est certain, car il a cette capacité à casser des lignes, à jouer dans les intervalles. Je crois qu'on s'oriente vers ça. C'est la différence entre Varane et Rami, car le premier avait la capacité à ressortir les ballons aussi proprement que Koscielny. C'est le manque qu'il peut y avoir. Après, on a des joueurs assez fins et techniques au milieu pour le faire, eux, si on ne peut pas repartir d'en bas. Peut-être aussi que la confiance reviendra progressivement chez Adil Rami.

Le gros point positif, au contraire, est justement dans ce milieu avec la copie parfaite rendue par N'Golo Kanté. Comment l'avez-vous trouvé ?
C'est dans la continuité de ce qu'on avait vu en seconde mi-temps contre le Cameroun. Il a tenu son rôle à merveille en récupérant un nombre incalculable de ballons, en n'en perdant quasiment aucun et surtout, il a été judicieux et juste dans ses choix. Il a insufflé un rythme intéressant au niveau du jeu. Cette fois, on a eu un jeu beaucoup plus collectif et plus de possibilités dans la circulation du ballon avec des enchaînements plus rapides et un bloc plus haut sur le terrain.

En deuxième période notamment, sa relation avec Antoine Griezmann a été très intéressante.
Oui, après, honnêtement, je trouve qu'il a eu une bonne relation avec quasiment tous les joueurs. Avec Paul Pogba, c'était assez fluide, et Pogba a été meilleur aussi, sans non plus donner un rôle trop important à Kanté. Il nous a rassurés dans un rôle où on pouvait…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant