Stéphane Moulin : "J'aimerais revoir cette charnière"

le
0
Stéphane Moulin : "J'aimerais revoir cette charnière"
Stéphane Moulin : "J'aimerais revoir cette charnière"

Facilement victorieuse de l'Islande (5-2) dimanche soir, l'équipe de France a définitivement lancé son championnat d'Europe et retrouvera jeudi prochain l'Allemagne en demi-finale. Si la copie offensive des Bleus est satisfaisante, l'équilibre défensif reste fragile. Stéphane Moulin, entraîneur d'Angers et consultant des Bleus pendant l'Euro, revient sur ce festival offensif.

Pour ce quart de finale contre l'Islande, on s'attendait à un 4-3-3. Finalement, Didier Deschamps nous a encore surpris avec un 4-2-3-1. Ce système vous a-t-il convaincu ?
Je pense que le système a été choisi en fonction de l'adversaire. Quand on joue dans ce système-là, on pense qu'on est supérieur à l'adversaire et je pense que Didier Deschamps avait bien analysé les forces en présence. Les Islandais avaient réussi l'exploit contre l'Angleterre mais par définition, un exploit n'est pas quelque chose qu'on fait tout le temps donc il savait très bien que les Français étaient plus forts que les Islandais. Il a ainsi voulu imposer son système et le scénario lui a donné raison.

Ce qu'on peut retenir ce soir avant tout, c'est la prestation offensive de cette équipe de France. Au niveau du positionnement, c'est certainement la meilleure copie rendue depuis le début de l'Euro. Partagez-vous cet avis ?
Oui et il faut souligner qu'on a eu un pourcentage de réussite assez élevé. Au niveau de l'efficacité, on a été à un très bon niveau, au niveau international, avec quasiment tous les éléments offensifs qui ont marqué donc c'est bien pour la confiance. Je crois que Didier Deschamps avait aligné cette équipe-là pour ça donc finalement il n'y a pas eu de surprises dans la manière de se comporter et, encore une fois, le nom des buteurs lui a donné raison.


On attendait aussi de voir la performance de Moussa Sissoko dont la titularisation était quand même une surprise.
Je trouve qu'il a été au niveau de ce qu'on attendait même face à une équipe qui devait jouer regroupée. C'est vrai qu'il faut aussi relativiser la performance par rapport à la minute à laquelle on a ouvert le score parce que ça a changé complètement le match. Quand on marque sur l'une de nos premières occasions, ça n'a pas permis à ces Islandais de jouer comme ils aiment, c'est-à-dire regroupés, très bas. Ils l'ont fait quand même mais plus avec la même détermination parce qu'ils étaient déjà menés 1-0. Mais la performance de Sissoko correspond à ce que Deschamps en attendait donc c'est une réussite.

[DIV…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant