Stéphane Moulin : "Commettre une telle erreur sur le pénalty est anormal"

le
0
Stéphane Moulin : "Commettre une telle erreur sur le pénalty est anormal"
Stéphane Moulin : "Commettre une telle erreur sur le pénalty est anormal"

Victorieuse dans la douleur d'une valeureuse équipe de Roumanie (2-1) vendredi soir, l'équipe de France a lancé son Euro entre crispation et manque de sérénité. Stéphane Moulin, entraîneur d'Angers et consultant des Bleus pendant la compétition, décrypte cette entrée en matière qui s'est terminée dans les larmes.

En première période, l'équipe de France a perdu 94 ballons. On a senti les joueurs stressés, mal à l'aise techniquement, ces statistiques vous ont-elles inquiété ?
Je ne peux pas dire que c'était quelque chose de prévisible. On s'attendait à souffrir mais de manière aussi flagrante... C'est vrai qu'il y a eu beaucoup de fautes techniques, beaucoup de crispation et on voyait même que Didier Deschamps n'était pas très serein. Il y avait un peu de retenue, peu d'enchaînements.

C'est surtout cette crispation qui a été marquante. Peut-on parler d'un problème dans l'approche et la gestion de l'événement ?
Globalement, on a quand même des joueurs qui ont une expérience en club mais, en équipe nationale, peu l'ont. Ce n'est pas forcément quelque chose d'anormal. Après, malheureusement, parfois, l'expérience on l'a mais on fait quand même des erreurs à l'image du but qu'on encaisse. C'est un truc incroyable. Pour le reste, déjà pour un joueur expérimenté, rentrer dans une compétition est quelque chose de difficile donc pour des joueurs peu expérimentés, c'est quelque chose de compréhensible. Ce qui est important malgré tout, c'est qu'ils ont réussi à rectifier le résultat, à montrer autre chose par séquences.

Pendant la préparation, on avait largement évoqué nos problèmes défensifs. Vendredi soir, rien n'a changé et on a même vu des latéraux inquiétants à l'image d'un Patrice Évra souvent dépassé.
On parlait de la défense centrale mais, moi, je suis plus inquiet par les côtés, notamment le côté gauche. Le danger est quasi-exclusivement venu de ce côté. Pour un joueur de ce niveau-là, avec l'expérience qu'il a, commettre une telle erreur sur le penalty est anormal. Sur le plan défensif, c'est insuffisant car on a souvent été trop facilement éliminés. On commet une erreur où il n'y a pas de danger, il n'y a pas à commettre cette erreur. C'est quelque chose qui aurait pu coûter très cher.

5 - La #FRA est la seule équipe à avoir concédé un penalty lors de chacune des 5 éditions de l'EURO depuis 2000 (8 au total). Maladroit.

— OptaJean (@OptaJean) 10 juin…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant