Stephane Le Foll et Guillaume Garot à la sortie du Conseil des ministres le 22 juin 2012 à Paris

le
0

Les quatre nouveaux ministres délégués ont fait leurs premiers pas au Conseil des ministres vendredi, confiant leur émotion après leur entrée au gouvernement à l'occasion du mini-remaniement opéré la veille."C'est mon premier conseil, j'étais un petit peu anxieuse. Le président de la République maîtrise tous les dossiers, est vraiment très positif et très combatif" s'est félicitée Hélène Conway, nouvelle ministre déléguée aux Français de l'étranger.Pour Guillaume Garot, proche de Ségolène Royal nouveau ministre délégué à l'agroalimentaire, "ce premier Conseil des ministres était très studieux. Il y a un sens des responsabilités partagé autour du président de la République et du Premier ministre.""Nous allons très bien travailler avec Stéphane le Foll", son ministre de tutelle, a-t-il assuré."J'ai eu Ségolène Royal en ligne, elle m'a encouragé, elle est très heureuse", s'est-il aussi réjoui.Thierry Repentin, ministre délégué à la formation professionnelle et à l'apprentissage, a dit qu'il y avait "beaucoup d'émotion et le poids des responsabilités qui vous engagent tout de suite. Je suis très heureux de travailler avec Michel Sapin, je vais me plonger dans les dossiers."Sur la présence des sénateurs au gouvernement, M. Repentin a souligné que c'était "une forme de reconnaissance pour cette institution. Il y a deux chambres, les deux doivent être représentées", a-t-il jugé.Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a résumé le sentiment exprimé par les autres ministres à l'issue du Conseil: celui-ci s'est "bien passé d'autant que maintenant le gouvernement est au complet, tout le monde est au travail, nous avons à nouveau notre feuille de route: le redressement de la France dans la justice, une réorientation de l'Europe dans le sens de la croissance".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant